Home > Blog > Fournisseurs > 5 erreurs de raisonnement classiques au sujet du changement de fournisseur d’énergie

5 erreurs de raisonnement classiques au sujet du changement de fournisseur d’énergie

5 erreurs de raisonnement classiques au sujet du changement de fournisseur d’énergie

L’année dernière, plus de 20% des ménages ont changé de fournisseur d’énergie. Ce record sera fort probablement à nouveau battu cette année-ci. Bien que de plus en plus de personnes soient conscientes des économies potentielles, quelques mythes persistants empêchent encore souvent leur transfert. Ci-dessous, nous vous donnons un aperçu des principaux obstacles.

Mythe n°1: Vous ne pouvez pas mettre fin à votre contrat énergétique actuel comme si de rien n’était

Peu importe la durée de votre contrat actuel, vous pouvez à tout moment conclure un nouveau contrat énergétique avec un nouveau fournisseur. Vous devez uniquement respecter le délai de préavis d’un mois. Si vous concluez un nouveau contrat énergétique aujourd’hui, il entrera donc en vigueur dans un mois au plus tôt.

Tuyau: Comparer les fournisseurs d’énergie? Découvrez ici les meilleures offres.

Mythe n°2: Votre fournisseur actuel vous sanctionnera si vous mettez fin à votre contrat

Le 13 septembre 2012, ‘l’indemnité de rupture’ a été supprimée. Cela signifie que vous ne risquez plus d’amende en changeant de fournisseur d’énergie. Toutefois, vous devez tenir compte du fait que les fournisseurs répartissent certaines réductions de bienvenue sur la durée de votre contrat. Ceux qui changent de fournisseur durant leur première année contractuelle, risqueront donc de ne pas bénéficier de certains avantages. En outre, certains fournisseurs vous facturent des frais administratifs pour toute une année, même si vous n’êtes client que durant 6 mois, par exemple.

Lisez également: Le compteur digital: l’inquiétude des propriétaires de panneaux solaires est-elle justifiée?

Mythe n°3: Un transfert va de pair avec trop de formalités administratives

Si vous changez de fournisseur d’énergie, vous devrez uniquement conclure un nouveau contrat avec votre nouveau fournisseur d’énergie. Ce dernier réglera tout avec votre ancien fournisseur ainsi qu’avec le gestionnaire de réseau, mettra immédiatement fin à votre contrat actuel et veillera à ce que vous receviez une facture finale.

Mythe n°4: Votre fournisseur d’énergie actuel est automatiquement le plus avantageux

Suite à la loi de l’offre et de la demande, les tarifs énergétiques changent constamment. Il est fort probable que le fournisseur qui était le plus avantageux l’année dernière, ne l’est plus actuellement. Les différents acteurs sur le marché de l’énergie tentent de vous convaincre en vous accordant des réductions de bienvenue considérables qui rendent un éventuel transfert encore plus intéressant. Votre fournisseur d’énergie actuel, peut-il vous accorder les meilleures conditions? Certes, mais il est fort probable que vous ferez de meilleures affaires auprès d’un autre fournisseur. En changeant de fournisseur, vous pourriez facilement économiser des centaines d’euros.

Mythe n°5: La comparaison est difficile et prend du temps

Heureusement, vous ne devez pas tout faire vous-même. Les sites de comparaison en ligne vous donnent un aperçu des fournisseurs d’énergie. En quelques clics, vous pouvez découvrir quels acteurs vous permettront d’économiser au maximum. En outre, une telle plateforme de comparaison en ligne vous permettra de changer de fournisseur immédiatement. Qui plus est: de nombreux fournisseurs vous accorderont des réductions de bienvenue exclusives si vous concluez un nouveau contrat auprès d’eux via un tel module de comparaison.

Tuyau: Comparez les meilleurs tarifs énergétiques sur Monenergie.be et économisez des centaines d’euros.