Home > Blog > Épargner > Changer à nouveau de fournisseur d’énergie en 2020

Changer à nouveau de fournisseur d’énergie en 2020

Changer à nouveau de fournisseur d’énergie en 2020

L’année dernière, un nombre record de ménages ont changé de fournisseur d’énergie. Souvent, cette ‘infidélité’ leur a permis d’économiser considérablement. Cette tendance se poursuivra-t-elle en 2020? Et sera-t-il encore toujours lucratif de changer de fournisseur?

Les chiffres sont flagrants: en Flandre, 25,49% des ménages ont changé de fournisseur d’énergie. Pour le gaz naturel, il s’agissait même de 28,12%. En ce qui concerne la Wallonie, les chiffres officiels n’ont pas encore été publiés, mais il est fort probable que les records de l’année 2018 (24,3% pour le gaz naturel et 19,5% pour l’électricité) seront à nouveau battus. Entretemps, le Régulateur flamand de l’énergie (Vreg) a publié les premières statistiques pour l’année 2020. En janvier, 66.899 ménages (ou 3,46%) ont changé de fournisseur de gaz naturel. Pour l’électricité, il s’agit de 81.685 ménages (ou 2,89%). Dans ces 2 cas, cela correspond à une légère baisse par rapport au mois de janvier 2019. Les fournisseurs d’énergie suivants ont attiré le plus grand nombre de nouveaux clients en 2019.

Le marché de l’énergie est dynamique

Le fait que le nombre de transferts a connu une légère baisse, est probablement dû en partie au nombre considérable de ménages qui sont déjà passés à l’action l’année dernière et à la baisse globale des tarifs énergétiques. Pourtant, vous pouvez encore toujours économiser considérablement. Fin octobre, la Commission de régulation de l’électricité et du gaz (CREG) a calculé que 360.000 ménages belges paient 600 euros de trop pour leur énergie sur base annuelle. En outre, le marché de l’énergie est en constante évolution. Souvent, le fournisseur qui vous a accordé le contrat le plus avantageux à l’époque, n’est plus le moins cher sur le marché actuellement. Ceci a également été démontré par une analyse effectuée via le site de comparaison Monenergie.be.

Il y a 1 an, Lampiris affichait le meilleur tarif pour une consommation d’électricité moyenne, mais entretemps, Mega s’est emparé de la première place. Actuellement, un ménage de Charleroi avec une consommation moyenne (3.500 kWh) et un tarif fixe unique paie 802,82 euros sur base annuelle. En ce qui concerne le gaz naturel, ce tarif s’élève à 1.091,52 euros pour une consommation moyenne (23.260 kWh). Le fait que ces prix sont probablement plus avantageux que votre contrat actuel, s’explique par les réductions de bienvenue considérables. Par conséquent, ceux qui ont changé de fournisseur il y a 1 an, peuvent vérifier s’ils ont à nouveau intérêt à changer de fournisseur suite à l’impact de cette réduction. Afin de conclure un nouveau contrat, vous n’avez qu’à respecter le délai de transfert d’un mois.

Economisez des centaines d’euros!

Cette même analyse nous apprend que l’écart entre les acteurs les plus chers et les acteurs les moins chers sur le marché de l’énergie ne se stabilise pas du tout. Pour l’électricité, la différence s’élève à plus de 200 euros; pour le gaz naturel, il s’agit même de presque 400 euros! Le moniteur du marché du régulateur de l’énergie Vreg indique que le prix est de loin le principal argument qui plaide en faveur d’un transfert. Il est donc fort probable que de nombreux transferts auront à nouveau lieu dans les mois à venir. Le record de 2019 sera-t-il battu? Cela dépendra, entre autres, de l’évolution globale des tarifs énergétiques. Probablement, de nombreux ménages adopteront une attitude plutôt passive lorsque les tarifs énergétiques seront à la baisse, suite à quoi ils rateront l’occasion d’économiser considérablement.