Comment calculer le délai de retour sur investissement d’une pompe à chaleur?

Comment calculer le délai de retour sur investissement d’une pompe à chaleur?
  • 20.08.2021
  • Kurt Deman
  • 4 min

Ceux qui optent pour une pompe à chaleur, veulent aussi que cet investissement soit rentable, bien entendu. Toutefois, le délai de retour sur investissement dépend de nombreux facteurs. Ci-dessous, Monenergie.be vous explique quels aspects vous avez intérêt à reprendre dans vos calculs.

Une pompe à chaleur est une alternative économique et durable pour la chaudière traditionnelle. Cet appareil extrait l’énergie thermique de sources naturelles telles que l’eau, l’air et le sol. Ensuite, la pompe à chaleur convertira cette énergie extraite en chaleur pour votre chauffage central ou votre eau sanitaire.

 

1 seule formule, mais de nombreux facteurs variables

Pour calculer le délai de retour sur investissement, la formule suivante est d’application:

(Achat y compris installation – subvention) / économies moyennes = délai de retour sur investissement

C’est surtout le facteur ‘économies moyennes’ qui complique l’estimation générale. Le rendement, le type de pompe à chaleur, la puissance requise et les prix de l’énergie… mènent à des résultats divergents.

 

Le rendement saisonnier

Vous pouvez calculer le rendement d’une pompe à chaleur en divisant l’énergie que la pompe à chaleur extrait de la source d’énergie par l’énergie électrique que la pompe à chaleur consomme. Les fabricants expriment ce résultat par la valeur COP, ce qui signifie ‘Coefficient of Performance’ (= coefficient de performance).

Plus le COP est élevé, plus la demande en matière d’électricité est faible et plus la pompe à chaleur est économique. Une valeur COP de 4 signifie que la pompe à chaleur a besoin de 1 kWh d’électricité pour produire 4 kWh d’énergie ou de chaleur. Dans ce cas, elle produit elle-même 75% de la chaleur requise, complétée par 25% en provenance du réseau électrique.

En ce qui concerne les sources d’énergie à température variable, comme l’air extérieur, la valeur COP fluctuera tout au long de l’année. Voilà pourquoi le ‘Seasonal Coefficient of Performance’ [le coefficient de performance saisonnier (CPS) en français ou l’efficacité moyenne mesurée sur toute l’année] est une meilleure référence. Selon Daikin, la valeur CPS est inférieure d’environ 0,4 – 0,7 point à la valeur COP, en général.

 

Le meilleur rendement = le coût le plus élevé

Une étude effectuée il y a quelques années par la KU Leuven et l’Institut De Nayer avait déjà démontré que les pompes à chaleur qui extraient leur énergie du sol, ont un rendement plus élevé que les pompes à chaleur eau/eau tandis que celles-ci obtiennent à leur tour de meilleurs résultats que les systèmes air/eau et air/air.

Le type de pompe à chaleur détermine également les frais d’investissement. Une pompe à chaleur géothermique qui extrait l’énergie du sol ou de l’eau, par exemple, est beaucoup plus chère qu’une pompe à chaleur air. La puissance requise joue également un rôle important. Une habitation avec des espaces grands et mal isolés a tout simplement besoin de plus de chaleur qu’une maison passive récente.

Le prix de l’énergie

Le prix de l’énergie a un double impact sur le délai de retour sur investissement de votre pompe à chaleur. Ceux qui passent du chauffage au gaz naturel à une pompe à chaleur, peuvent éliminer leur facture de gaz naturel en grande partie ou même entièrement. Simultanément, une pompe à chaleur fonctionne encore partiellement à l’électricité. Plus le prix de l’électricité est bas, plus le délai de retour sur investissement sera court. Bien entendu, vous pouvez vous-même réduire ces frais d’électricité en produisant de l’énergie à l’aide de panneaux solaires et en choisissant le contrat le plus avantageux sur le marché de l’énergie.

Tuyau: Vérifiez ici combien vous pouvez économiser sur le marché de l’énergie actuellement.

Les subsides

La Région wallonne octroie des primes pour l’installation d’une pompe à chaleur pour la production d’eau chaude sanitaire (pompe à chaleur thermodynamique) et pour l’installation d’une pompe à chaleur pour chauffage ou chauffage et eau chaude.

 

Conclusion

Bien que les fabricants et les entreprises d’installation aiment jongler avec les délais de retour sur investissement, vous avez intérêt à faire vos propres calculs. Demandez donc certainement à votre fournisseur de réfléchir ensemble avec vous. Important à savoir: vous pouvez également utiliser votre pompe à chaleur comme climatiseur. Cette fonctionnalité est-elle importante pour vous ou non? Ceci aura également un impact sur vos frais globaux.