Cuisiner au gaz ou à l’induction: quel mode de cuisson est le plus avantageux pour votre facture énergétique?

Cuisiner au gaz ou à l’induction: quel mode de cuisson est le plus avantageux pour votre facture énergétique?
  • 11.02.2022
  • Kurt Deman
  • 3 min

Ceux qui veulent acheter une nouvelle cuisine, peuvent choisir entre une plaque de cuisson à gaz ou à induction. De nombreux cuisiniers amateurs ont une préférence prononcée en fonction du confort de cuisson qu’ils souhaitent. Bien entendu, la consommation également joue plus que jamais un rôle important dans ce contexte. Ci-dessous, nous avons comparé les coûts énergétiques liés à ces 2 options.

Autrefois, presque tout le monde cuisinait au gaz ou à l’électricité. Aujourd’hui, le choix semble nettement plus étendu. Bien que la plaque de cuisson électrique classique et son successeur (la plaque vitrocéramique) fassent encore toujours partie de l’assortiment des magasins spécialisés en matière d’appareils électroménagers, on préfère souvent les plaques de cuisson à gaz ou à induction.

 

Le gaz versus l’induction

En ce qui concerne le confort de cuisson, la cuisinière à gaz bat la plaque à induction étant donné que vous pouvez voir la flamme en cuisinant. En général, le gaz convient un peu mieux pour cuisiner au wok. En revanche, la zone de cuisson d’une plaque à induction chauffe beaucoup plus rapidement que celle d’une cuisinière électrique traditionnelle. Les différentes positions vous permettent aussi de générer plus facilement la température idéale. En outre, l’induction est très sécurisée étant donné que la plaque de cuisson ne chauffe que l’endroit où la poêle se trouve. En ce qui concerne la valeur d’achat, une plaque de cuisson au gaz s’avère nettement moins chère qu’une plaque à induction cependant.

Le rendement et la consommation

Une plaque à induction offre un rendement supérieur qu’une cuisinière au gaz. Lors de la cuisson à induction, seulement 10-20% de l’énergie est perdue, tandis qu’avec une cuisinière au gaz, il s’agit de quelques dizaines de % de plus. Toutefois, ceci ne signifie pas nécessairement que vos frais de consommation soient moins élevés; au contraire même!

L’organisation d’information néerlandaise ‘Milieu Centraal’ estime que la consommation d’une cuisinière au gaz moyenne s’élève à 37m³ de gaz sur base annuelle. Exprimée en kilowattheures, ceci correspond à 381 kWh. A l’aide du comparateur sur Monenergie.be, nous pouvons déduire que le meilleur tarif de gaz naturel s’élève à 11,77 centimes d’euro par kWh actuellement. Par conséquent, le consommateur moyen paie 51,13 euros pour cuisiner au gaz.

En ce qui concerne la plaque à induction, Milieu Centraal se base sur une consommation électrique de 175 kWh. Au meilleur tarif par kWh (43,82 centimes d’euro), la facture d’électricité annuelle s’élève à 76,69 euros.

 

Plus de 25 euros de différence

Si vous cuisinez avec une plaque à induction, vous paierez donc au moins 25 euros de plus sur base annuelle quoique quelques nuances importantes soient d’application. Durant les derniers mois, les prix du gaz ont augmenté beaucoup plus considérablement que les prix de l’électricité. Au cas où les prix du marché seraient corrigés considérablement, la différence entre la cuisson au gaz et la cuisson à l’électricité pourrait donc être encore plus élevée. Pour ceux qui disposent de panneaux solaires, l’induction pourrait s’avérer plus avantageuse.

Tuyau: Comparez ici les prix de l’énergie actuels.