Dans quelle mesure le triple vitrage réduit-il votre facture énergétique?

Dans quelle mesure le triple vitrage réduit-il votre facture énergétique?
  • 16.08.2021
  • Kurt Deman
  • 4 min

Si vous construisez une maison ou si vous en rénovez une de manière écoénergétique actuellement, il vous reste 2 options en principe: le double vitrage à haut rendement ou le triple vitrage. Mais quelles sont les différences, quel en est l’impact sur votre facture énergétique et les frais globaux plus élevés liés au triple vitrage sont-ils justifiés?

Depuis 2020, les fenêtres de toutes les habitations doivent au moins disposer de double vitrage. Lors d’une visite d’inspection de l’habitation à la demande d’un locataire, l’inspecteur du logement accordera des points de pénalité si l’habitation ne respecte pas cette norme. Afin de répondre aux normes pour les nouvelles constructions ou d’entrer en ligne de compte pour obtenir des primes gouvernementales, le vitrage à haut rendement est indispensable.

 

Triple: une couche de plus partout

En ce qui concerne le vitrage à haut rendement, il y a une fine couche isolante à l’intérieur d’une des 2 feuilles de verre, tandis que la cavité entre les feuilles de verre est remplie de gaz argon ou krypton isolant. Le même principe est d’application pour le triple vitrage, mais avec une couche de verre et d’isolation supplémentaire.

Cette couche supplémentaire fait bel et bien une grande différence, selon les calculs que le spécialiste Deceuninck affiche sur son site Internet. En guise de clarification: la valeur U est un paramètre important en ce qui concerne le choix du vitrage pour vos fenêtres. Si cette valeur d’isolation est faible, il y aura moins de perte de chaleur et vos frais de chauffage seront moins élevés.

Le tableau ci-dessous indique la valeur U et la température intérieure de la vitre sous une température extérieure de -10°C et une température intérieure de 20°C.

 

  Valeur U Température intérieure du verre
Simple vitrage 5,8 -1,8 °C
Double vitrage 2,8 9,5 °C
Double vitrage à haut rendement 1,1 15,9 °C
Triple vitrage 0,6 18,0 °C

 

Economisez 205 euros sur base annuelle

Bien que la situation dépende aussi en grande partie du type d’habitation et de la taille des fenêtres, le site des consommateurs indépendant néerlandais Milieucentraal.nl vous aide à mieux comprendre l’impact de ce choix sur votre facture énergétique. Le double vitrage à haut rendement vous permet d’économiser 84 kWh de gaz par m² de fenêtre par rapport au double vitrage ordinaire. Pour le triple vitrage, il s’agit de 168 kWh de gaz par m² de fenêtre. Si vous remplacez au total 20 m² de surface vitrée avec du double vitrage ordinaire par du triple vitrage dans votre habitation, vous économiserez 3.360 kWh de gaz sur base annuelle.

Le meilleur tarif de gaz via Monenergie.be s’élève à 6,10 centimes d’euro par kilowattheure. Ceci signifie que vous pouvez économiser sur base annuelle 102,5 euros avec le double vitrage et 205 euros avec le triple vitrage.

Tuyau: Calculez ici combien vous pouvez économiser avec le meilleur tarif énergétique.

 

Les frais globaux

En revanche, les frais globaux sont plus élevés, bien entendu. Le site isolatiewaarde.be a estimé les prix de la manière suivante:

Double vitrage ordinaire: 65 euros par m²
Double vitrage à haut rendement: 90-95 euros par m²
Triple vitrage: 155-188 euros par m²

 

Il ne convient pas partout

En choisissant de nouvelles fenêtres et portes, vous devez également tenir compte de la valeur d’isolation de votre châssis de fenêtre. Si de l’air froid circule ainsi ou si l’enveloppe du bâtiment s’avère insuffisamment isolée, il n’est pas vraiment utile d’investir dans du vitrage à haut rendement. Tenez également compte du fait que tous les châssis ne conviennent pas au vitrage à haut rendement et certainement pas au triple vitrage. En effet, un tel vitrage est plus lourd et plus épais que le vitrage standard.