En septembre, le prix annuel du gaz naturel va augmenter de 900 euros et celui de l’électricité de plus de 400 euros

En septembre, le prix annuel du gaz naturel va augmenter de 900 euros et celui de l’électricité de plus de 400 euros
  • 30.08.2022
  • Kurt Deman
  • 4 min

En septembre, les prix de l’énergie vont à nouveau battre tous les records. Une analyse de Monenergie.be basée sur l’évolution des bourses énergétiques a indiqué une augmentation des coûts énergétiques de près de 35%; pour le gaz naturel, il s’agit même de 42%! Maintenant que la plupart des consommateurs disposent d’un contrat variable, cette nouvelle hausse des prix se fera ressentir immédiatement auprès de nombreux ménages.

Les prix de l’électricité et du gaz naturel ne cessent d’augmenter. Sur le marché du gaz naturel, l’incertitude au sujet de l’approvisionnement russe continue d’agiter les esprits. Les travaux de maintenance pour l’infrastructure gazière norvégienne et le redémarrage retardé d’un important terminal américain de gaz liquide ont également un impact sur les hausses des prix.

Les températures élevées de la semaine écoulée ont créé une forte demande en matière d’air conditionné, tandis que le manque de vent a limité la production d’énergie renouvelable. L’incertitude au sujet de la future disponibilité des centrales nucléaires françaises, le faible niveau d’eau du Rhin et les prix élevés des émissions de CO2 ont également contribué aux évolutions défavorables des prix de l’électricité.

 

Le prix de l’électricité va augmenter de plus d’un tiers

En ce qui concerne le mois d’août, le prix mensuel moyen sur la bourse de l’électricité Belpex s’élève à 432,94 euros par mégawattheure (MWh), par rapport à la moyenne du mois de juillet qui ne s’élevait qu’à 321,33 euros. Si nous convertissons ces chiffres vers les prix annuels d’un des contrats énergétiques les plus populaires sur le marché belge, le prix de la composante des coûts énergétiques a augmenté de 1.318,10 euros à 1.754,90 euros (soit une augmentation de plus d’un tiers). Ainsi, pour une consommation annuelle moyenne de 3.500 kWh, la facture annuelle globale (y compris les coûts de réseau, les prélèvements et la TVA) s’élève à 2.385,95 euros.

 

Le prix du gaz naturel: plus de 3.500 euros sur base annuelle

Ces derniers jours, les prix du gaz naturel sur la principale bourse néerlandaise TTF ont franchi à plusieurs reprises la limite de 300 euros par MWh. A titre comparatif: l’année dernière, les entreprises énergétiques y vendaient leur gaz naturel au prix de 26 euros/MWh.

Les conséquences se sont faites ressentir pour les consommateurs. Au mois d’août, le prix moyen sur les bourses du gaz naturel a augmenté de 41,93%. Tandis que le prix annuel d’un des contrats les plus courants (y compris les coûts de réseau, prélèvements et taxes) s’élevait encore à 2.609,21 euros au mois d’août, il s’élèvera à 3.785,15 euros en septembre.

 

Les conséquences se feront ressentir immédiatement

Etant donné que seulement 1 fournisseur propose encore une formule à tarif fixe, de plus en plus de ménages disposent d’un contrat à tarif variable. Dans ce dernier cas, le contrat suit automatiquement l’évolution des marchés de l’énergie sur base mensuelle ou trimestrielle. Ceci signifie donc que la plupart des consommateurs n’échapperont pas aux nouvelles hausses des prix. Ceux qui disposent d’un contrat fixe, pourront encore se reposer sur leurs lauriers pour l’instant quoique bon nombre de ces engagements prennent fin bientôt.

 

Opter pour un tarif fixe?

Luminus est le seul fournisseur qui propose encore des contrats fixes pour les nouveaux clients et prolonge encore les contrats existants. Aujourd’hui, ses prix de l’électricité sont proches des prix mensuels variables attendus pour le mois de septembre. Ceux qui préfèrent la certitude et ne veulent pas s’exposer à d’éventuelles nouvelles hausses des prix cet hiver, ont donc intérêt à conclure un contrat au mois d’août. En effet, on s’attend à ce que ces tarifs fixes pour les nouveaux clients augmentent également à partir du 1er septembre. Le comparateur de Monenergie.be vous permet de comparer les tarifs fixes et variables afin de découvrir comment vous pouvez limiter au mieux l’impact des prix de l’énergie élevés.