Facture énergétique 130 euros plus élevée pour les personnes avec un contrat variable

Facture énergétique 130 euros plus élevée pour les personnes avec un contrat variable
  • 26.08.2021
  • Kurt Deman
  • 4 min

Les prix sur les marchés de gros de l’électricité et du gaz naturel ont considérablement augmenté au cours des derniers mois. Cela se reflète dans les prix des offres des fournisseurs d’énergie : un contrat variable coûte plus de 130 euros plus cher aujourd’hui qu’en 2019. Selon un rapport du régulateur de l’énergie CREG.

Ces derniers mois, les prix ont connu une augmentation importante sur les marchés de gros de l’électricité et du gaz naturel et cela se répercute sur les prix des offres des fournisseurs d’énergie. Les causes sont nombreuses.

Différentes causes

Au niveau international, la demande de gaz élevée en Asie y fait monter les prix, avec comme conséquence directe une diminution de l’approvisionnement de GNL1 en Europe, ce qui pousse les prix du gaz à la hausse sur le marché européen. On observe également une demande de gaz plus élevée que les autres années en Europe et des niveaux de stockage qui restent en-deçà des niveaux habituels.
Des travaux de maintenance de certaines installations gazières durant l’été ainsi que divers incidents ont également réduit l’offre. Enfin, l’augmentation du prix du CO2 en Europe a eu tendance à faire augmenter, ces derniers mois, la demande de gaz naturel (au détriment du charbon devenu moins compétitif.
.
Au niveau de l’électricité, l’augmentation des prix s’explique par différents éléments : une reprise de l’activité économique, une faible production d’électricité d’origine éolienne ces derniers mois en raison des conditions météorologiques, différents travaux de maintenance au niveau des centrales et, bien sûr, une hausse de la production d’électricité à partir du gaz naturel et du charbon dans un contexte d’augmentation des prix du gaz, du charbon et du CO2.

Ces différents éléments poussent les prix à la hausse sur les marchés européens. Les prix en Belgique suivent cette évolution. La hausse des prix sur les marchés de gros pousse également les fournisseurs à répercuter cette hausse aux consommateurs.

Comme leur nom l’indique, le prix des contrats à prix variable de l’énergie évolue tout au long de l’année, selon leur formule et leurs paramètres d’indexation. Ils peuvent ainsi évoluer en fonction des prix de gros sur le marché spot, ou le marché à terme (mensuel, trimestriel, …).
Tel que mentionné ci-dessus, les prix sur ces marchés de gros ont évolué à la hausse ces derniers mois. Dans un premier temps, il s’agissait surtout d’un effet rebond, suite aux prix exceptionnellement bas de l’année 2020. Mais depuis le deuxième et surtout le troisième trimestre 2021, les prix ont atteint des niveaux historiquement élevés. Les prix élevés sur les marchés de gros ont conduit les fournisseurs à répercuter cette hausse sur leurs offres tarifaires aux ménages.

+133 euro

Pour la facture de décompte de gaz naturel, l’impact annuel moyen est de 84 € si l’on compare les prix du mois d’août 2021 avec les prix du mois d’août 2019 (+ 111 € par rapport à août 2020).
Pour un ménage avec une consommation de 3.500 kWh/an d’électricité et de 23.260 KWh/an de gaz, la hausse de la facture annuelle au mois d’août 2021 par rapport aux prix pratiqués au mois d’août 2019 s’élève donc en moyenne à 133 € (181 € par rapport à août 2020).

Source: CREG, Les prix de l’électricité et du gaz naturel affichent des niveaux (très) élevés, quel est l’impact sur les factures de décompte des ménages et quels conseils en tirer ?