Home > Blog > Le marché de l'énergie > La consommation d’électricité des ménages baisse considérablement

La consommation d’électricité des ménages baisse considérablement

La consommation d’électricité des ménages baisse considérablement

Notre consommation d’énergie moyenne a fortement baissé au cours des 10 dernières années. Logiquement, nous payons également moins qu’avant, même si l’impact de la facture énergétique sur le budget familial reste (trop) important dans de nombreux cas.

Selon l’office statistique Enerdata, la consommation des ménages dans l’Union européenne a baissé en moyenne d’environ 1% par an entre 2008 et 2017. Tout comme Chypre et le Royaume-Uni, la Belgique fait partie des pays dans lesquels la baisse a été la plus considérable.

Cette évolution s’explique entre autres par une meilleure efficacité énergétique des bâtiments (rénovation, isolation), la consommation d’appareils électriques moins énergivores et l’émergence de l’énergie renouvelable. En 2018, les sources renouvelables représentaient 9,4% de la consommation énergétique en Belgique selon l’office statistique de l’Union européenne Eurostat. Bien que nous soyons encore fort éloignés de l’objectif de 13% pour l’année 2020, nous avons déjà bien progressé par rapport au faible pourcentage de 2,2% datant de 2005.

Consommer moins = payer moins

Bien entendu, votre facture énergétique profite de cette baisse de la consommation moyenne.

Une analyse effectuée via le site de comparaison Monenergie.be nous apprend qu’un ménage de Charleroi devrait actuellement payer 1.017,88 euros pour une consommation d’électricité de 4.402 kWh.

En ce qui concerne la consommation moyenne actuelle (moins élevée) de 3.440 kWh, le montant de sa facture ne s’élèverait qu’à 781,18 euros.

L’impact est le plus considérable pour les célibataires

Aussi bien pour l’électricité que pour le gaz naturel, la composition du ménage a un impact sur la consommation énergétique. Selon le régulateur de l’énergie CREG, les célibataires ont consommé en moyenne 1.781 kWh d’électricité en 2018, tandis qu’un ménage composé de 2 adultes et de 2 enfants a consommé 3.902 kWh d’électricité.

Cependant, l’impact de la facture énergétique sur le budget familial est de loin le plus considérable pour les célibataires et les familles monoparentales. Pour les ménages avec 2 enfants, les coûts énergétiques représentent 5% des revenus médians, face à 8-10% pour ceux qui doivent payer leur facture énergétique à eux seuls.

Si les ménages consomment uniquement de l’électricité pour leur habitation (donc également pour se chauffer et pour cuisiner), le pourcentage du budget familial s’élève à 15% pour les célibataires, à 20% pour les familles monoparentales et à 9% pour les ménages composés de 2 adultes avec 2 enfants à charge.

Possible d’économiser?

Afin d’éviter que votre facture énergétique n’ait un impact trop considérable sur votre budget familial, vous avez intérêt à vérifier si vous ne payez pas de trop pour votre électricité et votre gaz naturel actuellement. A cet effet, le site Monenergie.be vous propose un outil de comparaison convivial.