La facture énergétique annuelle est à nouveau à la baisse, mais cette dernière ralentit

La facture énergétique annuelle est à nouveau à la baisse, mais cette dernière ralentit
  • 30.11.2022, 11:11
  • Dernière mise à jour: 15.12.2022, 07:12
  • Kurt Deman
  • 3 min

La baisse considérable des prix de l’énergie semble toucher à sa fin. Après 2 mois de fortes corrections, les prix annuels ne baisseront que de 42,70 euros pour l’électricité et de 127,50 euros pour le gaz naturel, selon les prévisions de Monenergie.be. En outre, plusieurs facteurs indiquent que nous sommes en train d’évoluer vers une stagnation ou même vers une nouvelle hausse.

En octobre et en novembre, les prix de l’énergie avaient chuté considérablement. Le niveau d’approvisionnement élevé des terminaux gaziers européens et les conditions climatiques douces avaient été favorables pour les marchés. Mais entretemps, les températures ont chuté et l’approvisionnement a été perturbé pour diverses raisons. Le redémarrage d’un important terminal de gaz naturel liquéfié (GNL) est retardé. En Norvège, un incendie a eu lieu dans 2 champs gaziers et la situation en Ukraine reste également précaire, bien entendu.

Tous ces facteurs ensemble freinent la baisse des prix du gaz naturel. En décembre, le prix annuel baissera de 127,50 euros, ce qui semble mettre fin aux corrections considérables. Etant donné que l’indice gazier néerlandais TTF a récemment été augmenté de 105 euros/MWh à 137 euros/MWh, une nouvelle hausse des prix ne semble même pas inconcevable.

Depuis plusieurs mois, les prix de l’électricité suivent l’évolution des prix du gaz. Les experts s’attendent également à ce que la production nucléaire en France diminue. Pour un contrat énergétique indicatif, la facture ne sera réduite que de 42,70 euros.

L’impact sur votre facture énergétique?

Si vous disposez d’un contrat variable avec indexation mensuelle, cette légère baisse des prix se fera immédiatement ressentir en décembre. En ce qui concerne l’indexation trimestrielle, l’adaptation n’aura lieu qu’au début du nouveau trimestre bien que dans ces 2 cas, vous ne le remarquiez que lors de la réception de votre prochaine facture finale. En effet, votre fournisseur d’énergie n’adapte pas automatiquement votre facture d’acompte sur base mensuelle, contrairement à ce qui est d’application pour la facturation avec un décompte mensuel.

Pendant toute la durée contractuelle, les consommateurs disposant d’un contrat énergétique fixe devront payer le même prix et ne seront donc pas affectés par les fluctuations de prix sur les marchés de l’énergie. Toutefois, ceux qui ont conclu un contrat énergétique fixe (onéreux) cet été, ont intérêt à vérifier s’ils ne devraient pas mieux opter pour un contrat variable afin de pouvoir bénéficier des prix de l’énergie à la baisse.