Le comparateur de prix Monenergie.be a obtenu le label de qualité CREG

Le comparateur de prix Monenergie.be a obtenu le label de qualité CREG
  • 28.04.2021
  • Kurt Deman
  • 4 min

A partir d’aujourd’hui, Monenergie.be porte le label de qualité CREG. Ce certificat démontre que le plus grand site commercial de comparaison des prix de l’électricité et du gaz naturel fournit aux clients des informations objectives et qualitatives. Une fois de plus, le régulateur fédéral de l’énergie a souligné pourquoi il est important de comparer régulièrement votre contrat énergétique avec l’offre du marché.

La charte pour les comparateurs de prix

Actuellement, plusieurs outils en ligne vous permettent de comparer les prix de l’électricité et du gaz naturel. Afin de vous garantir qu’un comparateur de prix fournisse des informations objectives, fiables, correctes et qualitatives, la CREG a créé la ‘Charte des bonnes pratiques pour les sites de comparaison des prix’. Seuls les comparateurs de prix en ligne qui respectent entièrement les dispositions de la charte, se voient attribuer le ‘label de qualité CREG’.

Monenergie.be n’est encore que le 2ème comparateur en ligne des prix de l’électricité et du gaz naturel qui a obtenu le label de qualité CREG. Cette attribution a été précédée par des contrôles approfondis et des tests arithmétiques logiques de la comparaison des prix. Cette certification sera d’application durant 2 ans. Pendant cette période, le site de comparaison des prix devra respecter strictement toutes les dispositions de la charte et se conformer aux contrôles de la CREG.

Kristof De Paepe, Business Manager de Monenergie.be: «La CREG encourage la transparence sur le marché de l’énergie. Monenergie.be permet aux consommateurs de comparer d’une manière ouverte et objective les tarifs des fournisseurs d’énergie. Bien entendu, nous sommes satisfaits d’avoir désormais obtenu le label de qualité CREG; ceci offre à nos visiteurs une garantie supplémentaire en ce qui concerne l’analyse de prix qualitative et leur permettra d’économiser au maximum.»

Le plus grand comparateur de prix commercial

De loin, Monenergie.be est le plus grand comparateur commercial des prix de l’électricité et du gaz naturel dans notre pays. Sur base annuelle, des dizaines de milliers de ménages utilisent cet outil en vue de réduire leur facture énergétique. Les chiffres de croissance élevés du comparateur indiquent que de plus en plus de consommateurs sont conscients des opportunités sur le marché de l’énergie.

Des différences de prix pouvant s’élever jusqu’à 1.000 euros pour l’électricité et le gaz naturel

La CREG souligne pourquoi il est important de comparer régulièrement votre contrat actuel avec l’offre du marché. Laurent Jacquet, directeur contrôle prix et comptes à la CREG, a constaté ce qui suit: «Sur base annuelle, certains produits au gaz naturel coûtent jusqu’à 700 euros de plus que le produit le plus avantageux sur le marché. En ce qui concerne l’électricité, la différence entre le produit le plus cher et le produit le moins cher sur le marché s’élève à 300 euros environ. Les ménages et les PME ont donc intérêt à vérifier si leur contrat énergétique est encore toujours intéressant.»

Il vaut la peine de comparer régulièrement

Même après avoir changé de fournisseur, vous avez intérêt à continuer de comparer régulièrement les prix de l’énergie. La crise liée au coronavirus, par exemple, a engendré des fluctuations de prix permanentes sur le marché de l’énergie. Le fournisseur qui propose le contrat le moins cher actuellement, ne sera donc plus nécessairement le plus avantageux l’année prochaine.

Précédemment, la CREG avait déjà attiré l’attention sur les contrats dormants que les fournisseurs renouvellent tacitement, mais qui sont nettement plus chers que l’offre actuelle sur le marché. Un argument supplémentaire pour aborder activement le marché de l’énergie: les réductions considérables que les fournisseurs accordent via Monenergie.be. Souvent, ces promotions de bienvenue résultent en des économies supplémentaires pouvant s’élever jusqu’à plus de 200 euros par an.