Le compteur de gaz enregistre la consommation en m³, mais la facture indique ‘kWh’: pourquoi?

Le compteur de gaz enregistre la consommation en m³, mais la facture indique ‘kWh’: pourquoi?
  • 26.03.2021
  • Kurt Deman
  • 3 min

Votre compteur de gaz indique ‘m³’ tandis que votre fournisseur facture sur base du nombre de kilowattheures (kWh). Pourquoi? En Belgique, il existe 2 types de gaz naturel: le gaz pauvre et le gaz riche. Mais quelle est la différence entre les 2 et comment pouvez-vous convertir les m³ en kWh?

Le gaz pauvre et le gaz riche

Le gaz pauvre dispose d’un pouvoir calorifique inférieur; le gaz riche d’un pouvoir calorifique supérieur. Ceci signifie qu’avec du gaz pauvre, vous avez besoin de plus de m³ de gaz naturel pour obtenir le même niveau de chaleur, exprimé en kWh. Quel type de gaz est d’application pour votre habitation? Ceci dépend de la région où vous habitez (voir plus loin).

Pourquoi et comment convertir les m³ en kWh?

Afin de déterminer le montant de votre facture de gaz, le fournisseur de gaz multiplie la quantité d’énergie (en kWh) par le prix du gaz par kWh. Si vous voulez surveiller de près vos frais en matière de gaz naturel, vous devez donc convertir en kilowattheures le relevé en m³ sur votre compteur de gaz naturel. Dans une certaine mesure, le facteur de conversion exact varie sur base mensuelle et semble particulièrement complexe. Entre autres la pression atmosphérique moyenne (Pa), la pression du gaz (Pm), la température du gaz et l’altitude (PHgos) jouent un rôle. Tout ceci mène à une formule compliquée.

Afin de faciliter le calcul, les régulateurs de l’énergie fournissent les coefficients de conversion suivants. Ils sont indicatifs et peuvent donc encore toujours varier:

  • Gaz pauvre ou à faible pouvoir calorifique: 10,22 (1 m³ correspond à 10,22 kWh)
  • Gaz riche ou à haut pouvoir calorifique: 11,54 (1 m³ correspond à 11,54 kWh)

Si vous avez du gaz riche et si votre compteur de gaz naturel affiche une consommation annuelle de 2.000 m³, vous devez donc multiplier ce chiffre par le coefficient de conversion (11,54 kWh). Ceci résulte en une consommation annuelle de 23.080 kWh. Dès que vous connaissez la consommation en kWh, vous pouvez utiliser le comparateur sur Monenergie.be afin de vérifier rapidement et facilement combien vous pourrez économiser sur une base annuelle en changeant de fournisseur d’énergie.

Comment savoir si vous disposez de gaz riche ou de gaz pauvre?

De grandes parties de la Belgique disposent déjà de gaz riche. Le gaz pauvre est importé du nord des Pays-Bas (Groningen et Slochteren). Etant donné que les réserves de gaz y sont presque épuisées, le gouvernement néerlandais a décidé de réduire progressivement l’exportation de gaz pauvre vers la Belgique et d’y mettre fin définitivement en 2030. Par conséquent, environ 1,6 millions de particuliers et d’entreprises qui consomment du gaz pauvre en provenance des Pays-Bas actuellement, passeront tou(te)s au gaz riche.

Ces consommateurs de gaz sont situés à Bruxelles et dans les provinces d’Anvers, du Limbourg, du Brabant flamand, du Brabant wallon, de Liège, du Hainaut et de Namur. Le processus de conversion a débuté en 2018 et se poursuivra jusqu’en 2024. Chaque année, de plus en plus de consommateurs passent au gaz riche durant la période estivale. Sur le site Internet https://www.legazchange.be/fr, vous pouvez vérifier de quel gaz vous disposez et si votre commune fait la conversion entièrement ou partiellement (ou si elle ne la fait pas du tout).