Le gaz et l’électricité restent plus chers en Belgique que dans nos pays voisins

Le gaz et l’électricité restent plus chers en Belgique que dans nos pays voisins
  • 19.05.2022
  • Kurt Deman
  • 4 min

Tout comme durant les années précédentes, les ménages belges continuent de payer plus pour le gaz et l’électricité que les ménages dans nos pays voisins. Ceci a été démontré par une étude au sujet des prix du gaz et de l’électricité en Belgique et dans nos pays voisins.

 

PWC a mené cette étude comparative à la demande des 4 régulateurs de l’énergie de notre pays. L’étude concerne les prix de l’électricité et du gaz naturel en Belgique ainsi que dans nos pays voisins (l’Allemagne, la France, les Pays-Bas et le Royaume-Uni) et ne traite que des prix du mois de janvier 2022. En outre, cette étude effectue une comparaison avec les prix de l’année dernière.

L’étude a clairement démontré que durant le 2ème semestre de 2021, la hausse considérable des prix sur les marchés de gros du gaz naturel et de l’électricité s’est traduite par une forte augmentation de la facture énergétique pour la grande majorité des ménages et des entreprises en Belgique ainsi que dans nos pays voisins. En ce qui concerne les ménages belges qui paient le tarif social, cette hausse des prix est moins considérable.

 

Les ménages

En janvier 2022, un ménage belge moyen a payé 2 fois plus pour le gaz et l’électricité par rapport au mois de janvier 2021. Dans nos pays voisins (à l’exception du Royaume-Uni), la facture énergétique a également augmenté, mais moins considérablement qu’en Belgique. Tout comme durant les années précédentes, les ménages belges paient donc relativement plus que les ménages dans nos pays voisins. En outre, la différence avec le pays le plus cher (l’Allemagne) a été réduite.

 

Les entreprises

Les résultats pour les PME raccordées au réseau basse tension sont similaires aux résultats pour les ménages. Nous constatons une situation différente et mitigée pour les entreprises raccordées au réseau moyenne ou haute tension. Quoi qu’il en soit, la composante énergétique sur la facture a doublé dans tous les pays. Le prix de l’électricité pure est plus ou moins identique en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne, et supérieur à la moyenne au Royaume-Uni. En France, les prix sont moins élevés.

Si nous faisons la distinction entre les entreprises électro-intensives et les entreprises non électro-intensives, nous pouvons constater des signes positifs pour ce dernier groupe. Il paie moins que dans nos pays voisins. En revanche, les entreprises électro-intensives peuvent bénéficier de réductions gouvernementales dans tous les pays (à l’exception du Royaume-Uni).

En Belgique, une exonération du nouveau droit d’accise spécial est possible à partir de cette année-ci. Toutefois, les réductions potentielles aux Pays-Bas, en Allemagne et en France sont plus considérables, suite à quoi les coûts de l’électricité pour les entreprises électro-intensives à Bruxelles et en Wallonie sont plus élevés, en général. Dans ce contexte, la Flandre est plus proche de nos pays voisins grâce au ‘supercap’: le plafonnement de la contribution à l’électricité verte.

 

Le gaz naturel

Contrairement à l’année dernière, les ménages belges paient une facture de gaz naturel relativement élevée par rapport aux ménages dans nos pays voisins. Pour les entreprises belges, la situation est un peu meilleure: leur facture de gaz naturel est en général inférieure à celle de leurs homologues étrangers. Les différences entre les pays sont relativement faibles.