Le télétravail pendant les mois froids?

Le télétravail pendant les mois froids?
  • 12.11.2020
  • Kurt Deman
  • 3 min

Durant le premier confinement, les frais de chauffage sont restés limités grâce aux nombreuses heures d’ensoleillement. Toutefois, vers la fin de l’automne et en hiver, le soleil se montre moins généreux. Ceci engendre des frais de chauffage plus élevés. Selon une enquête néerlandaise, ces frais supplémentaires s’élèveraient à 9,3%.

Actuellement, le télétravail est obligatoire pour ceux dont la fonction le permet. Il est fort probable que le télétravail restera au moins la norme durant les mois d’hiver à venir. Bien entendu, ceci engendre des besoins plus élevés en matière de chauffage. Traditionnellement, les pics de consommation se situent le matin (avant de quitter la maison) et en fin de journée. Tandis que personne n’est à la maison pendant la journée en temps normal, nous avons désormais besoin d’une température agréable dans notre bureau durant toute la journée. Independer, le site de comparaison néerlandais en matière d’énergie, a analysé les données du gestionnaire de réseau Liander afin d’estimer les frais supplémentaires durant un ‘hiver de télétravail’.

Cette analyse est basée sur les ménages qui chauffent leur habitation au gaz. Elle compare la consommation de gaz des employés qui travaillent à domicile 5 jours par semaine avec celle de leurs collègues qui ne travaillent pas à la maison. Ces informations ont démontré que les télétravailleurs dépensent en moyenne 9,3% de plus au gaz entre le 1er octobre et le 1er avril.

Entre 96 euros et 156 euros de plus

Nous avons vérifié ce que ceci signifie en chiffres concrets. Début novembre, le contrat annuel le plus avantageux pour un ménage de Charleroi avec une consommation moyenne de gaz (23.260 kWh) coûte 1.032 euros. Auprès du fournisseur le moins avantageux, vous devez payer 1.681,78 euros.

Les frais de chauffage liés au télétravail se situent dans une fourchette de prix comprise entre 95,98 euros et 156,41 euros. Ceux qui analysent activement le marché de l’énergie via un site de comparaison tel que Monenergie.be, peuvent donc aussi économiser considérablement en travaillant à domicile. Remarque importante: actuellement, les prix du gaz sont inférieurs aux prix habituels durant cette période-ci de l’année. Ceux qui veulent encore profiter de ces tarifs favorables, ont donc intérêt à passer à l’action!

Tuyau: Vérifiez ici combien vous pouvez économiser auprès d’un autre fournisseur d’énergie actuellement.

Peu d’employeurs indemnisent les frais

Durant la crise liée au coronavirus, les employeurs peuvent accorder à leurs employés une indemnisation temporaire des frais liées au télétravail. Cette indemnisation est exempte de taxes et de cotisations sociales, et s’élève à 129,48 euros par mois. En outre, les employeurs peuvent leur payer le montant maximal de 20 euros à chaque fois pour une connexion Internet privée et un abonnement Internet privé ainsi que pour l’usage d’un ordinateur privé.
Toutefois, les chiffres du prestataire de services RH Securex ont démontré qu’entre les mois de mars et de septembre 2020, seulement 1,6% des employeurs belges ont payé une ou plusieurs fois à leurs employés une indemnisation pour le télétravail. En moyenne, cette indemnisation pour le télétravail s’élevait à 76 euros par mois.