Home > Blog > Energie verte > L’énergie verte en 5 questions essentielles

L’énergie verte en 5 questions essentielles

L’énergie verte en 5 questions essentielles

Notre pays doit encore faire beaucoup d’efforts pour atteindre les objectifs européens en matière d’énergie renouvelable. La transition vers l’énergie durable fait partie de ses priorités. Les consommateurs peuvent également y contribuer en optant pour l’électricité verte. Ci-dessous, vous trouverez les réponses à 5 questions fréquentes dans ce contexte.

1. Quelle est la différence entre l’électricité verte et l’électricité grise?

L’électricité verte provient des sources d’énergie renouvelables et inépuisables telles que l’énergie solaire, l’énergie hydraulique, l’énergie éolienne, l’énergie géothermique et la biomasse. L’électricité grise est générée à l’aide de combustibles fossiles tels que le charbon, le lignite, le gaz naturel et le pétrole. La production d’électricité dans les centrales nucléaires tombe également sous cette catégorie. Pour la production d’une même quantité d’électricité (kWh), une plus grande quantité de substances nocives se libère. En outre, ces sources d’énergie sont épuisables. En ce qui concerne la production d’électricité, les centrales nucléaires émettent moins de CO2 que les centrales au gaz et au charbon, mais leurs déchets radioactifs sont nocifs.

Tuyau: Comparez ici les meilleurs tarifs des fournisseurs d’énergie et économisez des centaines d’euros.

2. Comment faire la distinction entre l’électricité verte et l’électricité grise?

Tous les producteurs mettent leur électricité sur le même réseau. Toutefois, les fournisseurs d’énergie doivent justifier la provenance de leur énergie à l’aide de garanties d’origine. Elles garantissent le suivi strict de l’électricité et des sources d’énergie renouvelables. Avec cette preuve d’énergie verte, les fournisseurs d’énergie disposent d’un atout supplémentaire afin de convaincre les consommateurs.

Lisez également: Est-ce que l’électricité verte est plus chère?

3. L’électricité verte provient-elle entièrement de sources d’énergie belges?

A cet effet, notre pays a encore du pain sur la planche. La Belgique veut que 13% de toute l’énergie produite soit verte d’ici 2020, ce qui requiert un mouvement de rattrapage considérable. A plus long terme (d’ici 2030), notre pays mise sur 18,3% d’énergie renouvelable. La Commission Européenne a demandé à notre pays de se montrer plus ambitieux. Par conséquent, les fournisseurs d’énergie importent l’électricité verte actuellement afin de répondre aux besoins du marché.

4. L’électricité verte est-elle plus chère?

Bien que la production d’énergie soit souvent plus chère que l’électricité verte, les consommateurs ne remarquent en général pas la différence au niveau du prix. Nous avons vérifié ceci en pratique à l’aide d’un outil de comparaison en ligne. Pour effectuer notre simulation, nous nous sommes basés sur un ménage de Charleroi avec un tarif simple et une consommation moyenne (3.305 kWh). Seules les formules à prix fixe entraient en ligne de compte. Nous n’avons pas tenu compte d’éventuelles promotions en cours.

Au 8 juillet 2019, Engie proposait le meilleur tarif annuel aux consommateurs. La formule Easy3 (avec seulement 8% d’électricité verte) était la plus avantageuse: 951,70 euros par an. L’électricité verte à 100% via le fournisseur Mega ne coûtait que 10 euros de plus (961,67 euros). Dans d’autres provinces, notre test a mené quasiment aux mêmes résultats.

5. Comment puis-je savoir si mon contrat d’électricité existant est ‘vert’?

Dans leurs tableaux de prix, les outils de comparaison en ligne affichent le rapport entre l’électricité verte et l’électricité grise.

Tuyau: Découvrez ici les meilleurs tarifs énergétiques et changez de fournisseur sans aucun souci.