Home > Blog > Le marché de l'énergie > Les Belges paient plus que la moyenne pour l’électricité

Les Belges paient plus que la moyenne pour l’électricité

Les Belges paient plus que la moyenne pour l’électricité

Notre énergie est-elle chère par rapport à celle de nos pays voisins? En tout cas, une étude récente effectuée par PwC a démontré que les Belges paient plus que la moyenne pour l’électricité.

PwC a effectué une étude comparative afin de répondre aux questions des différents ministres de l’énergie dans le cadre du Pacte énergétique belge, qui vise à déterminer une vision énergétique commune pour l’avenir. Les donneurs d’ordre pour le rapport sont le régulateur de l’énergie national (CREG) et les régulateurs locaux VREG (Flandre), CWaPE (Wallonie) et BRUGEL (Bruxelles). Les enquêteurs ont comparé les prix régionaux de l’énergie de janvier 2020 avec ceux de nos pays voisins. (*)

L’énergie est la plus chère en Allemagne

Les différences entre les pays s’avèrent considérables. Les ménages allemands paient le plus pour l’électricité et le gaz; ils sont immédiatement suivis par les ménages belges. Les consommateurs allemands paient presque le double de ce que les consommateurs néerlandais paient. Ces différences s’expliquent surtout par les ‘autres’ frais tels que les obligations de service public, les surcharges et les prélèvements. En ce qui concerne notre pays, ces frais sont les moins élevés en Région de Bruxelles-Capitale, où les ménages paient moins au total qu’en Wallonie et qu’en Flandre (pour une consommation moyenne).

Le potentiel d’économie reste considérable

Malheureusement, vous n’avez que peu d’impact sur les frais fixes tels que les surcharges et les prélèvements étant donné qu’ils sont imposés par les gouvernements et les gestionnaires de réseau. Toutefois, vous pouvez quelque peu ‘déterminer’ le prix de l’énergie en intervenant au niveau des ‘coûts énergétiques’: la partie de votre facture qui va directement vers votre fournisseur d’énergie. Une simple analyse effectuée sur le site de comparaison Monenergie.be nous apprend que la différence entre le contrat d’électricité le plus cher et le contrat d’électricité le moins cher s’élève à plus de 200 euros (pour une consommation moyenne de 3.500 kWh). A ce niveau, les réductions supplémentaires que les fournisseurs accordent via un tel site de comparaison, constituent un facteur déterminant.

Les résultats des PME belges raccordées au réseau basse tension sont plus ou moins similaires à ceux des ménages. Toutefois, la facture d’électricité des entreprises non électro-intensives raccordées au réseau moyenne ou haute tension correspond mieux à celle dans nos pays voisins. En revanche, les entreprises dont les besoins énergétiques sont élevés, paient des prix relativement élevés.

La facture de gaz naturel

En ce qui concerne le gaz naturel, la situation est différente. En comparaison avec notre facture d’électricité et par rapport à nos pays voisins, nous payons relativement peu pour les obligations de service public, les surcharges et les prélèvements. Pour les ménages flamands, la facture de gaz naturel pèse même le moins parmi tous les domaines analysés. Nous constatons ce même modèle pour les PME et les clients industriels. Ici aussi, le potentiel d’économie est remarquable. Vu les réductions de plus de 350 euros sur base annuelle, la différence entre le fournisseur le plus cher et le fournisseur le moins cher s’élève même à plus de 400 euros.

Finalement, cette étude s’est également concentrée sur l’abordabilité de la facture énergétique pour les ménages vulnérables. Par rapport aux ménages vulnérables dans nos pays voisins, ils doivent consacrer à l’électricité et au gaz naturel une plus petite partie de leurs revenus.

(*) VREG – A European comparison of electricity and natural gas prices for residential, small professional and large industrial consumers, May 2020.