Home > Blog > Épargner > Les Belges veulent économiser au maximum maintenant

Les Belges veulent économiser au maximum maintenant

Les Belges veulent économiser au maximum maintenant

Depuis plusieurs semaines déjà, les prix de l’électricité et du gaz sont exceptionnellement bas. Cela s’explique par le soleil radieux, le vent fort et la faible demande suite à la crise liée au coronavirus. Par conséquent, ceux qui concluent un nouveau contrat énergétique aujourd’hui, obtiendront un prix nettement inférieur à celui d’il y a un an.

Cela se traduit par un nombre exceptionnellement élevé de changements de fournisseur via le site de comparaison Monenergie.be, où le record mensuel historique semble être battu.

Economisez deux fois

Un ménage de Charleroi avec une consommation moyenne qui cherchait il y a un an via Monenergie.be la meilleure formule tarifaire fixe et simple pour l’électricité, devait payer environ 970 euros jadis. Aujourd’hui, c’est déjà possible à partir de 781,96 euros. A présent, quasiment tous les ménages avec une formule tarifaire fixe peuvent donc profiter d’un nouveau contrat énergétique. Un détail frappant: la différence entre le contrat le plus cher et le contrat le moins cher sur le marché s’élève à presque 200 euros! Elle s’explique en grande partie par les réductions supplémentaires que les fournisseurs accordent durant la crise liée au coronavirus (de manière exclusive ou non via les sites de comparaison). Les meilleures promotions résultent même en une réduction de plus de 180 euros sur base annuelle. Pour le gaz naturel, cette même tendance est d’application: ici aussi, vous pourriez économiser quelques centaines d’euros.

Tuyau: Vérifiez ici combien vous paierez en changeant de fournisseur aujourd’hui!

Le record a été battu

De plus en plus de consommateurs se rendent compte que le moment est venu de profiter de cette situation. En outre, de nombreux ménages ont plus de temps pour comparer maintenant. Dès lors, les dernières semaines, le nombre de changements de fournisseur via Monenergie.be a battu tous les records. Au mois de novembre 2019, 18.742 ménages avaient conclu un contrat avantageux via le comparateur de prix. En ce qui concerne le mois d’avril 2020, on s’attend à une nouvelle augmentation de 10%.

La situation restera-t-elle telle quelle?

Aussi bien au sens littéral qu’au sens figuré, la question de savoir si ce moment de transfert idéal durera encore longtemps, est destinée à Madame Soleil. Les prix de l’électricité sont déterminés sur le marché de gros. Les producteurs et des acheteurs tels que les fournisseurs d’énergie y commercialisent l’électricité. Tout comme sur quasiment chaque marché, la loi de l’offre et de la demande y est d’application. A cause de la crise liée au coronavirus, de nombreuses entreprises ne fonctionnent pas à pleine capacité, ce qui réduit les besoins énergétiques. En revanche, il y a la production élevée d’énergie provenant des sources renouvelables telles que le soleil et le vent. A plusieurs reprises, cette situation a engendré des prix de l’électricité négatifs. Dans ce cas, les producteurs d’énergie doivent payer pour se débarrasser de leur électricité. Le fait que ce phénomène se produise aussi fréquemment et même en semaine, est exceptionnel. Comment cette situation évoluera-t-elle? Cela dépendra entre autres de la vitesse à laquelle les entreprises fonctionneront à nouveau à pleine capacité et des conditions climatologiques durant les semaines à venir.

Fixe versus variable

Etant donné que la plupart des tarifs énergétiques sont basés sur les prix de gros, cette tendance à la baisse se traduit explicitement par les tarifs que les fournisseurs d’énergie affichent. En ce qui concerne le tarif variable, cela s’effectue automatiquement. En ce qui concerne le tarif fixe, vous devez vous-même passer à l’action. A long terme, le compteur digital et les tarifs adaptés à ce dernier par les fournisseurs d’énergie vous permettront probablement de profiter directement des prix de l’électricité négatifs. Dans ce cas, vous pourriez par exemple faire tourner votre machine à laver lorsque le prix de gros chutera en dessous de 0 quoiqu’il fasse se poser la question de savoir ce qui se passera avec les tarifs de réseau, les taxes et la TVA dans ce cas. En attendant, vous pouvez donc déjà économiser considérablement en changeant de fournisseur.