Les fournisseurs coopératifs: qui sont-ils et vous font-ils payer plus?

Les fournisseurs coopératifs: qui sont-ils et vous font-ils payer plus?
  • 22.02.2021
  • Kurt Deman
  • 3 min

A part les fournisseurs bien connus, le marché de l’énergie compte également quelques acteurs de niche. Au sein de cette catégorie, les fournisseurs d’énergie coopératifs attirent immédiatement l’attention. Ils investissent dans des projets d’énergie renouvelable et les coopérants y sont aussi bien client qu’actionnaire. Mais une telle participation va-t-elle également de pair avec des prix de l’énergie favorables? Monenergie.be a examiné ceci.

En tant que coopérant, vous êtes – par analogie avec les sociétés cotées en bourse – pour une petite partie copropriétaire d’un fournisseur d’énergie. Toutefois, une différence considérable avec les marchés boursiers consiste à ce que la valeur des actions coopératives n’est pas modifiée, en principe. L’argent des coopérants permet de financer des projets d’électricité verte: panneaux solaires, éoliennes, centrales hydroélectriques… Dans la plupart des cas, les coopérants consomment l’énergie produite par les sources renouvelables, bien que ceci ne soit pas toujours obligatoire. Grâce à cette démarche, les fournisseurs d’énergie coopératifs font partie des fournisseurs d’énergie les plus verts de Belgique, selon le classement de Greenpeace. L’ensemble des coopératives ne représente qu’une partie limitée du marché. Dans les statistiques du Régulateur de l’énergie CREG, elles font partie de la catégorie ‘Autres’, ce qui correspond à peine à une part de marché de 0,22% au total.

Comparez ici les prix de votre fournisseur d’énergie avec ceux des autres fournisseurs.

Qu’est-ce que ceci signifie pour votre portefeuille?

Energie 2030 est la seule coopérative qui dessert l’entièreté de notre pays. Les consommateurs peuvent souscrire à partir du montant de 1.000 euros. L’année dernière, les coopérants ont eu droit à un dividende de 2%. Une simulation effectuée le 11 février dernier sur Monenergie.be nous apprend que la facture d’électricité d’un ménage de Charleroi avec une consommation moyenne de 3.500 kWh s’élève à 1.002,13 euros. Ainsi, cette coopérative se trouve au milieu du classement.

Cociter (= Comptoir Citoyen des Energies) n’est actif qu’en Wallonie. Ce fournisseur regroupe 13 coopératives citoyennes et fournit de l’énergie à 16.000 ménages wallons. Etant donné que cette coopérative produit de l’électricité pour approvisionner 16.000 ménages au total, il y a encore une marge de croissance considérable à ce niveau-là. Le dividende maximal s’élève à 6%. Actuellement, vous payez 999,88 euros sur base annuelle pour une consommation moyenne.

Pas de casseurs de prix et des profils différents

En comparant les fournisseurs coopératifs avec l’offre générale en matière d’énergie, nous constatons que les prix de l’électricité sont nettement supérieurs à l’offre la plus avantageuse (812,68 euros par an). Dès lors, les coopératives ne se profilent pas comme de vrais casseurs de prix, mais tentent plutôt de convaincre les consommateurs à l’aide d’une participation dans des investissements verts et d’un dividende attractif. Durant la crise liée au coronavirus, les fournisseurs coopératifs sont parvenus à maintenir leur dividende.