Les prix de l’électricité: les tarifs variables seront à nouveau plus chers en décembre

Les prix de l’électricité: les tarifs variables seront à nouveau plus chers en décembre
  • 30.11.2021
  • Kurt Deman
  • 3 min

Les prix de l’énergie continuent de battre tous les records. Sur base des tendances sur les marchés de gros, les tarifs variables de l’électricité semblent augmenter le plus considérablement au mois de décembre. Ceci a été démontré par une analyse de Monenergie.be.

 

Les prix ​​des émissions de CO2 et les températures froides

Les dernières semaines, les prix de l’électricité sur les marchés de gros ont continué d’augmenter considérablement. Ceci est dû, entre autres, aux prix élevés des émissions de CO2 et à l’incertitude concernant l’approvisionnement en gaz en provenance de Russie. En outre, les conditions météorologiques plus froides et les scénarios négatifs concernant le redressement suite à la crise liée au coronavirus ne sont pas favorables pour le marché. Sur base des prix du Belpex monthly, un indice de marché pour les prix de gros, les prix variables de l’électricité augmenteront probablement d’environ 20% au mois de décembre en raison de cette combinaison de facteurs. Ceci a été démontré par une estimation de Monenergie.be.

Pour les ménages qui devront bientôt renouveler leur contrat d’électricité à tarif fixe sur base des tarifs du mois de décembre, les prix semblent se rapprocher de ceux du mois de novembre. Ceci signifie que pour la composante ‘énergie’ de leur facture, les prix seront encore toujours au moins 2 fois plus élevés qu’ils ne le sont normalement durant cette période-ci de l’année.

 

Les prix ​​du gaz naturel restent fort élevés

Il en va de même pour les prix du gaz, pour lesquels surtout les nouvelles variables au sujet de l’approvisionnement en gaz en provenance de Russie ont engendré des fluctuations de prix considérables ces dernières semaines. Au début du mois d’octobre, le TTF-Future néerlandais, un prix de référence pour le gaz naturel dans nos régions, indiquait encore 116 euros par mégawattheure (MWh). A la fin du mois d’octobre, le prix s’élevait encore à plus de 70 euros/MWh, mais entretemps, il augmenté davantage pour atteindre 87,75 euros/MWh. Une légère baisse des tarifs du mois de décembre est possible, même si le niveau des prix reste hallucinant malgré tout, avec des tarifs annuels s’élevant à plus de 3.000 euros pour une consommation moyenne.

 

Que pouvez-vous entreprendre?

Si vous disposez d’un contrat fixe à long terme, vous ne devez rien entreprendre. Votre contrat touche-t-il à sa fin ou disposez-vous d’un contrat variable? Dans ce cas, vous devez vérifier à l’aide d’un comparateur de prix quel fournisseur pourra limiter vos dégâts. Pour une consommation moyenne, la différence entre les offres les moins avantageuses et les offres les plus avantageuses du marché s’élève de toute façon à plusieurs centaines d’euros.

 

 

Bien entendu, un autre tuyau en or consiste à limiter votre consommation énergétique quoiqu’il ne s’agisse pas d’une sinécure vu les températures froides actuelles. Nous vous conseillons également de suivre de près le marché de l’énergie étant donné que si les prix baissent à nouveau, il vaudra la peine de conclure un nouveau contrat avec un tarif plus favorable.