Les prix de l’énergie continueront d’augmenter de manière spectaculaire en octobre: vous pouvez encore anticiper jusqu’à jeudi

Les prix de l’énergie continueront d’augmenter de manière spectaculaire en octobre: vous pouvez encore anticiper jusqu’à jeudi
  • 29.09.2021
  • Kurt Deman
  • 4 min

Les augmentations considérables sans précédent des prix de l’énergie semblent se poursuivre éternellement. Une analyse des marchés de l’énergie indique une nouvelle hausse des prix (jusqu’à 70%) pour les contrats d’électricité variables. Ceux qui vont devoir conclure un nouveau contrat à tarif fixe bientôt, pourraient payer jusqu’à 30% de plus pour la composante des coûts énergétiques. «Il vous reste donc encore 3 jours pour éviter ces prix encore plus élevés,» selon Kristof De Paepe de Monenergie.be.

 

Le tarif d’électricité variable: jusqu’à +70%

L’expert Kristof De Paepe de Monenergie.be suit de près les principales évolutions sur les marchés de l’énergie. Il nous fournit quelques explications à ce sujet: «En ce qui concerne le tarif variable, les adaptations de prix s’enchaînent sur base mensuelle ou trimestrielle. Elles s’effectuent sur base des indices énergétiques. Pour les nombreux contrats à adaptation mensuelle, la situation ne semble pas du tout favorable. Par rapport au mois de septembre, pour certains contrats d’électricité, on s’attend à une augmentation de prix jusqu’à 70% en ce qui concerne la composante ‘coûts énergétiques’, ce qui correspond à 32% de la facture d’électricité. Pour le gaz naturel, la hausse de 44% est légèrement inférieure, mais le pourcentage sur la facture énergétique s’élève à 63%.»

 

Les tarifs fixes pour le gaz naturel et l’électricité: jusqu’à +30%

Les consommateurs disposant d’un contrat à tarif fixe qui touchera à sa fin bientôt, n’échapperont pas non plus à la hausse des prix. «Sur base des contrats à terme, je m’attends à ce que les coûts énergétiques liés à un nouveau contrat augmentent encore de 15 à 25% pour l’électricité et jusqu’à 30% pour le gaz naturel (par rapport au mois de septembre). L’impact sera différent d’un fournisseur à l’autre, en fonction de la manière dont ils achètent leur énergie et de la mesure dans laquelle ils sont couverts contre les fluctuations à court terme.»

Les réductions de bienvenue disparaissent

Kristof De Paepe a fait une autre constatation remarquable. «Plusieurs fournisseurs réduisent leurs réductions de bienvenue ou les suppriment même de leurs tarifs. Il semble donc que les fournisseurs d’énergie approchent les nouveaux clients d’une manière nettement moins intensive.»

 

Changer de fournisseur en septembre = éviter les hausses de prix

Etant donné que les nouveaux tarifs énergétiques ne seront d’application qu’à partir de vendredi, Kristof De Paepe nous recommande d’agir dès maintenant. « Si vous voulez éviter une nouvelle augmentation de prix pour votre contrat variable, vous avez intérêt à conclure un contrat fixe avant vendredi. »

Selon Kristof De Paepe, avec un contrat fixe qui touchera à sa fin cette année-ci, vous avez également intérêt à opter pour la certitude. «En concluant un nouveau contrat fixe en septembre, vous éviterez les hausses de prix du mois d’octobre. Bien que vous deviez de toute façon payer beaucoup plus qu’il y a un an, vous pourrez limiter les dégâts ainsi. Etant donné que les transferts sont gratuits (à condition de respecter un délai de préavis d’un mois), vous pourrez réévaluer ce nouveau contrat énergétique à des moments plus favorables et éventuellement changer de fournisseur à nouveau.»

Via Monenergie.be, les consommateurs peuvent encore toujours obtenir des réductions de bienvenue jusqu’à 200 euros. «On peut également se poser la question de savoir pendant combien de temps les fournisseurs d’énergie continueront à accorder leurs promotions de bienvenue,» conclut Kristof De Paepe. « Il s’agit donc d’une raison supplémentaire de ne pas rester oisif/oisive et de passer à l’action. »

 

Tuyau: Comparez dès aujourd’hui afin d’éviter les augmentations de prix du mois d’octobre!