Les prix de l’énergie en janvier: -17% pour l’électricité et -27% pour le gaz naturel

Les prix de l’énergie en janvier: -17% pour l’électricité et -27% pour le gaz naturel
  • 04.01.2023, 14:01
  • Kurt Deman
  • 4 min

Suite aux températures douces, les prix du gaz et de l’électricité sont à la baisse sur les bourses de l’énergie depuis un certain temps déjà. A présent, ceci se reflète également dans les prix annuels publiés par les fournisseurs d’énergie pour le mois de janvier. Le prix de l’électricité a baissé de 17%; celui du gaz naturel a même baissé de 27%. Ainsi, ces 2 formes d’énergie sont déjà plus de 50% moins chères qu’au mois de septembre.

Pourquoi les prix de l’énergie sont-ils à la baisse?

Ces derniers jours, l’hiver s’est montré particulièrement doux. Par ailleurs, il y a eu régulièrement beaucoup de vent de sorte que les éoliennes ont pu générer beaucoup d’électricité. Actuellement, les prévisions météorologiques pour le reste du mois de janvier semblent favorables. Par conséquent, les réserves de gaz sont encore toujours bien remplies. En outre, l’Europe a démontré qu’elle peut renouveler ses infrastructures dans un délai relativement court, entre autres en construisant des terminaux GNL. Ceci crée une plus grande tranquillité d’esprit.

Combien devrez-vous payer pour votre énergie en janvier?

Les prix de l’énergie attendus pour les 12 mois à venir, basés sur une consommation moyenne (3.500 kWh), indiquent un prix annuel de 1.171,80 euros pour l’un des contrats les plus courants sur le marché. Ce prix est inférieur de 17% à celui du mois de décembre et de 52% à celui du mois de septembre.

Avec une consommation de 17.000 kWh, vous devez payer un prix annuel de 2.369,05 euros pour le gaz naturel, soit 27% de moins qu’en décembre.

L’effet retardé

En ce qui concerne les contrats variables, le prix évolue sur base mensuelle ou trimestrielle. Vous ressentirez donc déjà l’effet au bout de 1 ou 3 mois quoique dans ces 2 cas, vous ne le remarquerez que lors de la réception de votre prochaine facture finale. En effet, votre fournisseur d’énergie n’adapte pas automatiquement votre facture d’acompte tous les mois, contrairement à la facturation avec un décompte mensuel. Ceux qui disposent d’un contrat fixe, devront payer le même prix jusqu’à la fin de la durée contractuelle.

 

Luminus: le contrat fixe versus variable

Depuis le 1er janvier, Luminus propose à nouveau une formule tarifaire fixe. Compte tenu d’une consommation annuelle moyenne, vous devez payer 2.004,91 euros pour l’électricité et 2.985,96 euros pour le gaz naturel avec le contrat Comfy. Ces prix annuels sont nettement supérieurs aux prix annuels estimés avec un tarif variable. En revanche, ils vous offrent la certitude d’un prix constant pendant toute la durée contractuelle. Ceux qui souscrivent maintenant, pourraient rater une nouvelle baisse des prix.

Tuyau: Monenergie.be vous permet de comparer les différents tarifs.

 

Et votre acompte?

Surtout ceux qui ont augmenté leur montant d’acompte vers la fin de l’été, pourraient devoir payer un acompte beaucoup plus élevé que nécessaire. Dans ce cas, il pourrait être utile de réduire ce montant.

 

La baisse se poursuivra-t-elle?

Ceci dépendra en grande partie de facteurs externes tels que la météo et la disponibilité des centrales nucléaires françaises. Aujourd’hui, le prix du gaz sur la principale bourse TTF s’élève à 76,175 euros/mégawattheure. Les experts s’attendent à ce que des pics de 350 euros par MWh, comme nous en avons connus l’été dernier, ne soient plus d’application. Une baisse vers le prix de 20 euros/MWh d’il y a 1,5 ans ne semble pas probable non plus.