Lutte concurrentielle marché de l’énergie: le consommateur en profite

Lutte concurrentielle marché de l’énergie: le consommateur en profite
  • 17.12.2020
  • Kurt Deman
  • 3 min

Pour les fournisseurs d’énergie, la crise liée au coronavirus a engendré de grands défis. Selon leur fédération FEBEG, ils ont dû faire face à un double fardeau: des volumes réduits et une baisse exceptionnelle des prix sur le marché de gros. Dès lors, la lutte concurrentielle est féroce dans un secteur où les marges sont fort limitées, ce qui résulte en de grandes différences de prix pour les consommateurs.

La tempête parfaite

La ‘tempête parfaite’: voici comment la FEBEG avait appelé la crise liée au coronavirus il y a quelques mois. La pandémie a pesé aussi bien sur le chiffre d’affaires que sur la marge de ses membres et a résulté en une augmentation des demandes de report de paiement et des risques de non-paiement. Au printemps dernier, la fédération s’attendait à une hausse de 50-100% en ce qui concerne le nombre de non-paiements. En outre, les prix de gros oscillent dans toutes les directions. Aujourd’hui, le niveau global des prix est encore toujours nettement inférieur à celui d’il y a 1 an.

Vérifiez ici combien vous pouvez économiser en changeant de fournisseur en décembre!

La chasse aux réductions

Dans ce contexte, les fournisseurs s’efforcent d’augmenter leur volume de marché rapidement, quoique tous les fournisseurs n’aillent pas aussi loin dans cette chasse aux réductions. Tandis que certains fournisseurs se profilent comme de vrais casseurs de prix, d’autres mettent plutôt leur approche durable – également un sujet brûlant en 2020 – ou leurs services supplémentaires en exergue.

L’offensive de fin d’année

Etant donné que les mois de décembre et de janvier sont traditionnellement fort chargés en ce qui concerne le nombre de changements de fournisseur et que de nombreux contrats prennent fin, plusieurs fournisseurs d’énergie lancent une offensive de fin d’année. Ainsi, Lampiris décrit le mois de décembre comme ‘le mois des cadeaux’ et ceci se traduit par une réduction supplémentaire. Eneco accorde un chèque cadeau de 25 euros à ses nouveaux clients. Nous avons constaté que d’autres fournisseurs accordent également des réductions considérables via le site de comparaison Monenergie.be. Les réductions jusqu’à 300 euros pour le consommateur moyen sont assez courantes.

Des différences de prix considérables

L’impact sur la facture énergétique des consommateurs est considérable. Aujourd’hui, un ménage de Charleroi avec une consommation d’électricité moyenne (3.500 kWh) paie, en fonction du fournisseur qu’il a choisi, entre 800,65 euros et 1.084,15 euros pour son électricité, ce qui correspond à une différence de 283,50 euros! En ce qui concerne le gaz naturel (23.260 kWh), l’écart s’élève même à 657,06 EUR (le moins avantageux: 1.693,41 EUR – le plus avantageux: 1.036,35 EUR). Ceux qui participent activement au marché de l’énergie et comparent les différents fournisseurs, pourront donc économiser considérablement.