Notre facture énergétique sera-t-elle automatiquement plus élevée maintenant qu’il commence à faire plus frais?

Notre facture énergétique sera-t-elle automatiquement plus élevée maintenant qu’il commence à faire plus frais?
  • 08.09.2021
  • Kurt Deman
  • 4 min

Le début de l’automne météorologique est allé de pair avec des températures très agréables. Toutefois, les températures plus fraîches vont arriver tôt ou tard. Mais notre facture énergétique va-t-elle automatiquement augmenter et comment pourrons-nous réduire nos frais lorsque les feuilles tomberont à nouveau?

 

Les influences saisonnières en elles-mêmes n’ont (presque) pas d’impact sur votre facture énergétique. Etant donné que les fournisseurs d’énergie affichent des tarifs annuels, les fluctuations tout au long de l’année ont déjà été prises en compte. Ils tiennent donc compte du fait que les prix du marché sont en général plus bas en été qu’en automne et en hiver.

 

Que se passera-t-il au cas où l’automne ou l’hiver serait rude?

Si certaines saisons sont nettement plus froides ou plus chaudes que la moyenne, cet effet se répercutera tout d’abord sur les contrats variables. Dans ce cas, les adaptations de prix sont effectuées sur base mensuelle ou trimestrielle, en général. En outre, les saisons durant lesquelles la consommation est la plus élevée, pèsent le plus sur votre facture d’électricité et de gaz naturel. Par conséquent, l’impact d’un automne froid est plus considérable que celui d’un été sombre. En ce qui concerne les contrats fixes, les prix de l’énergie resteront inchangés pendant toute la durée contractuelle. Toutefois, ceux qui doivent conclure un nouveau contrat fixe, pourraient ressentir les conséquences d’un automne ou hiver rude dans leurs nouvelles conditions tarifaires.

Bien plus que le climat

Toutefois, la température n’est qu’un des nombreux facteurs qui déterminent votre facture énergétique globale. Durant l’automne et l’hiver 2018, par exemple, les prix de l’énergie avaient considérablement augmenté suite à la fermeture de plusieurs réacteurs nucléaires dans notre pays. Ces derniers mois, la forte demande de gaz naturel en provenance d’Asie, les travaux d’entretien des installations énergétiques et la hausse du prix du CO2 ont fait augmenter les prix du marché, mais un automne ou hiver rude ne mènera pas à une baisse des prix, en effet.

 

Comment réduire votre facture énergétique en automne?

 

  1. Recherchez le meilleur contrat énergétique
    Suite aux prix du marché élevés, les différences de prix entre les fournisseurs d’énergie continuent d’augmenter. Pour une consommation d’électricité moyenne, il y a désormais un écart de 150 euros entre le fournisseur le moins avantageux et le fournisseur le plus avantageux; pour le gaz naturel, il s’agit même de 500 euros! Mieux vaut donc ne pas accepter aveuglément la proposition de prolongation contractuelle de votre fournisseur actuel, mais plutôt comparer activement l’offre du marché.

 

  1. Réglez votre chauffage
    L’entretien de votre chaudière et la ventilation de vos radiateurs pourraient résulter en une efficacité plus élevée et donc en un rendement supérieur lors des journées froides. Vérifiez également si vous pouvez baisser d’un degré votre thermostat.

 

  1. Profitez du soleil d’automne
    Il vaut la peine d’utiliser la chaleur et la lumière du soleil le plus longtemps possible. Laissez donc vos rideaux ouverts pendant la journée et utilisez les rayons du soleil comme source d’énergie et de lumière gratuite. Ce même soleil, en combinaison avec une brise d’automne, vous permet de sécher votre linge à l’extérieur, suite à quoi vous ne devrez pas utiliser votre sèche-linge pendant un certain temps.