Que coûte l’entretien de vos systèmes de chauffage et de refroidissement?

Que coûte l’entretien de vos systèmes de chauffage et de refroidissement?
  • 01.06.2021
  • Kurt Deman
  • 5 min

Lors de la crise liée au coronavirus, les Belges investissent considérablement dans l’entretien de leur habitation. Il comprend également le contrôle au niveau du confort domestique. Mais quels travaux d’entretien au niveau du chauffage, de la ventilation et de la climatisation (HVAC) sont concernés et quels coûts y sont liés?

L’année dernière, on a pu apercevoir un nombre impressionnant de camionnettes de techniciens dans les rues. Le fait que les Belges ont profité de la crise liée au coronavirus pour investir dans des travaux d’entretien, a aussi été démontré indirectement par les chiffres du Service de médiation des consommateurs. Le nombre de dossiers relatifs à l’entretien ou à la réparation des habitations y a augmenté de 46%!

 

L’entretien de votre chaudière

Un de ces domaines d’entretien est ‘HVAC’, l’abréviation anglaise de heating (chauffage), ventilation (ventilation) et air conditioning (climatisation ou refroidissement). En ce qui concerne le chauffage, l’entretien du chauffage central s’impose rapidement. L’entretien triennal des appareils de chauffage central au gaz et la révision annuelle des chaudières fonctionnant au mazout ou aux combustibles solides (tels que le bois et les pellets) sont obligatoires. Pour votre chaudière au gaz ou au mazout, vous devez faire appel à un technicien agréé. Par ailleurs, l’entretien de votre chaudière augmentera également son efficacité et sa durée de vie, bien entendu.

 

Quels coûts y sont liés?

Il y a quelques années, la Confédération de la Construction avait estimé le coût de ces travaux d’entretien à un montant entre 150 et 200 euros. En général, vous devez payer quelques dizaines d’euros de plus pour les chaudières fonctionnant au mazout. En consultant les tarifs actuels des fournisseurs d’énergie et des plombiers, nous constatons que cette fourchette de prix est encore toujours applicable aujourd’hui. La Confédération de la Construction nous avait déjà mis en garde contre des fournisseurs qui facturent des prix extrêmement bas. Voilà pourquoi elle vous recommande de vérifier si le technicien qui vous rend visite, est mentionné sur la liste des techniciens agréés pour la Région wallonne ou bruxelloise. Les fournisseurs d’énergie et les prestataires de services HVAC proposent également des contrats d’entretien. A cet effet, ils facturent des frais qui varient entre 6,50 et 7,50 euros par mois, en général.

 

Le système de ventilation

Les habitations neuves ou rénovées sont tellement bien isolées que vous avez besoin d’un système de ventilation ou de grilles de ventilation. En outre, des exigences légales en matière de ventilation sont d’application pour les constructions neuves ou les travaux de rénovation énergétique considérables. Sur le marché des constructions neuves, il existe un certain nombre de systèmes de ventilation différents, dont les types C et D sont les plus courants. Le type C fonctionne sur base d’un approvisionnement naturel via la ventilation par les fenêtres et de l’évacuation mécanique via une unité de ventilation intelligente. Le type D, par contre, fonctionne de manière entièrement automatisée.

Le système de ventilation du type C vous permet d’effectuer vous-même le nettoyage annuel ainsi que le dépoussiérage des grilles de fenêtre et du ventilateur. Le type D requiert une attention particulière. Selon Livios, dans le scénario idéal, vous devriez nettoyer le filtre à air 3-4 fois par an à l’aide d’un aspirateur. Ce site de construction et de rénovation vous recommande de remplacer le filtre à air sur base annuelle, ce qui vous coûtera environ 30 euros (selon le type). Dans le scénario idéal, le réseau des canaux des 2 systèmes devrait être inspecté et nettoyé au bout de 8 ans. Selon Livios, ces dernières tâches vous coûteraient environ 350 euros.

 

La climatisation

Un entretien périodique est recommandé en vue de garantir le fonctionnement optimal du système de climatisation. La quantité de liquide de refroidissement qu’un système de climatisation avec des substances appauvrissant la couche d’ozone ou des gaz à effet de serre fluorés peut contenir, détermine la fréquence du contrôle obligatoire relatif aux éventuelles fuites.

Systèmes de climatisation avec moins de 3 kilos de liquide de refroidissement: pas d’entretien obligatoire
Systèmes de climatisation avec plus de 3 kilos de liquide de refroidissement: entretien annuel obligatoire
Systèmes de climatisation avec plus de 30 kilos de liquide de refroidissement: entretien semestriel obligatoire
Systèmes de climatisation avec plus de 300 kilos de liquide de refroidissement: entretien trimestriel obligatoire

Par ailleurs, l’entretien est recommandé lorsque votre installation produit plus de bruit que d’habitude, lorsque la capacité de refroidissement diminue ou lorsque les coûts énergétiques sont inexplicablement élevés.

Les sites spécialisés estiment le prix de l’entretien à environ 150 euros, quoiqu’il existe également des différences de prix entre un entretien standard et un grand entretien. Ici aussi, les spécialistes HVAC proposent des contrats d’entretien pour les systèmes de climatisation.