Que se passera-t-il avec votre facture énergétique et vos coûts énergétiques au cas où votre maison serait vide?

Que se passera-t-il avec votre facture énergétique et vos coûts énergétiques au cas où votre maison serait vide?
  • 31.05.2022
  • Kurt Deman
  • 3 min

Si vous êtes propriétaire d’une habitation et que vos locataires partent ou si vous ne pouvez pas occuper vous-même ce bien durant une plus longue période, vous avez intérêt à demander à votre fournisseur d’énergie un contrat ‘maison vide’ avec un tarif ‘maison vide’. Mais comment ceci fonctionne exactement et s’agit-il toujours de l’option appropriée pour vous?

En Belgique, ceux qui consomment de l’énergie, sont obligés de conclure un contrat énergétique avec un fournisseur d’énergie. Ceci vaut également pour les bailleurs qui se retrouvent (temporairement) sans locataires. Idem, par exemple, pour les héritiers qui n’ont pas immédiatement de projets concrets avec le domicile parental.

 

Le contrat ‘maison vide’ et le tarif ‘maison vide’

 

La plupart des fournisseurs proposent un contrat ou tarif ‘maison vide’, une sorte de contrat intermédiaire minimal que le propriétaire d’un logement temporairement inoccupé peut conclure parce qu’il n’a pas encore trouvé de nouveaux locataires ou doit effectuer des travaux de rénovation. En général, il s’agit d’un contrat classique selon lequel le montant de l’acompte est moins élevé. L’acompte en cas d’inoccupation dépend d’un fournisseur d’énergie à l’autre. Ainsi, Luminus et Eneco facturent un acompte mensuel minimal de 20 euros pour la combinaison électricité + gaz naturel.

Par ailleurs, il se peut que le propriétaire ne doive pas payer de redevance fixe, mais qu’il doive payer un prix de consommation plus élevé par kilowattheure. C’est le cas auprès d’Engie, entre autres. Le tarif ‘maison vide’ n’est donc intéressant qu’au cas où la consommation resterait minimale (voire nulle) durant un certain temps.

 

Et si un locataire va partir?

 

Dès qu’un locataire décide de quitter l’habitation, le propriétaire et lui doivent compléter/signer conjointement 2 documents de reprise des énergies et les transmettre à leurs fournisseurs respectifs. Ensuite, ces formulaires serviront de preuve en cas de contestation des relevés de compteurs. Même au cas où un nouveau locataire emménagerait immédiatement, vous devez compléter ces 2 documents de reprise des énergies avec l’ancien locataire et les transmettre à votre fournisseur.

 

Faire fermer les compteurs?

 

De nombreux bailleurs se demandent peut-être s’il ne vaut pas mieux faire fermer le compteur en cas de maison vide, au lieu de payer un tarif minimal. La fermeture d’un compteur coûte de l’argent, tout comme sa reconnexion. La fermeture des compteurs n’est donc pas tellement intéressante au cas où l’habitation ne serait inoccupée que durant une courte période. S’il s’agit d’une plus longue période, la fermeture du compteur peut être envisagée. Tenez également compte du fait que le raccordement est utile pour chauffer l’habitation au minimum en hiver afin d’éviter que les installations sanitaires ne soient endommagées par le gel.