Quel est l’impact des prix de l’énergie à la hausse sur les tarifs fixes et variables?

Quel est l’impact des prix de l’énergie à la hausse sur les tarifs fixes et variables?
  • 07.09.2021
  • Kurt Deman
  • 6 min

Depuis plusieurs mois, les prix de l’énergie sur les marchés de gros atteignent des niveaux particulièrement élevés. Mais à quel point les prix ont-ils augmenté exactement avec un tarif fixe et un tarif variable? Quelle formule a connu le plus d’impact et quel choix est indiqué désormais? Monenergie.be a examiné ceci.

L’augmentation des prix du gaz et de l’électricité est due à plusieurs facteurs tels que la demande internationale accrue en matière de gaz naturel, les travaux d’entretien aux installations de gaz et d’électricité et l’augmentation du prix du CO2. Ces différents éléments font augmenter les prix sur les marchés européens et incitent les fournisseurs à facturer cette hausse aux consommateurs.

Quel est l’impact sur votre facture énergétique?

La facture d’électricité ou de gaz naturel comprend plusieurs composantes dont les coûts de réseau, les prélèvements et les taxes. La partie ‘énergie’ représente environ 30% de la facture d’électricité et environ 50% de la facture de gaz naturel. Une augmentation des prix de gros a uniquement un impact direct sur cette partie de la facture.

L’impact avec un tarif fixe pour l’électricité et le gaz sur les contrats en cours: 0 euro

Avec un tarif énergétique fixe, le prix est fixé pour toute la durée contractuelle. Les augmentations de prix sur les marchés de gros n’ont pas d’impact intermédiaire sur le montant à payer. Ceux qui avaient conclu un contrat de longue durée à tarif fixe l’année dernière, ont donc intérêt à le maintenir.

L’impact sur la prolongation d’un tarif fixe pour l’électricité: + 133,99 euros

Les nombreux consommateurs qui avaient signé un contrat d’un an l’année dernière ou dont le contrat à long terme touche à sa fin, doivent payer beaucoup plus pour le prolonger à présent. Ceci a également été démontré par les données de prix les plus récentes du Régulateur de l’énergie CREG.

Avec une consommation d’électricité annuelle moyenne de 3.500 kWh, la facture annuelle moyenne des ménages s’élevait à 1.001,38 euros en juillet 2021, par rapport à 867,39 euros une année auparavant. Ceci correspond à une augmentation de prix de € 133,99.

L’impact avec un tarif d’électricité variable: + 70 euros

Comme son nom l’indique, le prix des contrats énergétiques à tarif variable évolue tout au long de l’année. Il peut donc évoluer en fonction des prix de gros. Pour un ménage avec une consommation d’électricité de 3.500 kWh, l’augmentation moyenne de la facture annuelle au mois d’août 2021 s’élevait au total à 70 euros par rapport aux prix applicables au mois d’août 2020.

L’impact sur la prolongation d’un tarif fixe pour le gaz naturel: + 483,60 euros

En ce qui concerne les prix du gaz naturel, la différence est nettement plus considérable. Pour une habitation moyenne, le prix annuel moyen des contrats commerciaux s’élevait à 1.380,85 euros en juillet 2021, par rapport à 897,25 euros une année auparavant: la différence s’élève donc à 483,60 euros (ou 53,9%).

L’impact avec un tarif de gaz naturel variable: + 111 euros

En ce qui concerne la facture de gaz naturel, l’impact annuel moyen s’élève à 111 euros si l’on compare les prix du mois d’août 2021 à ceux du mois d’août 2020.


Qu’est-ce qui explique la différence au niveau de l’impact entre un tarif fixe et un tarif variable?

Le prix variable est influencé par les saisons, surtout en ce qui concerne le gaz naturel. Etant donné que les consommateurs consomment moins de gaz naturel au printemps, une augmentation des prix au printemps pèse moins lourd que durant les mois d’automne et d’hiver (avec une consommation d’énergie plus élevée). Selon les calculs de la CREG, la hausse des prix observée durant les deuxième et troisième trimestres n’affecte que 17% de la composante énergétique de la facture annuelle de gaz naturel des ménages. Pour l’électricité, il s’agit de 44%.

Quel type de tarif avez-vous intérêt à choisir?

En ce qui concerne le tarif variable, la hausse des prix de gros s’est poursuivie d’une manière plus limitée au printemps et en été. Si le niveau élevé des prix est maintenu durant l’automne et l’hiver, l’impact sur la facture annuelle augmentera, tandis que ces évolutions du marché ont déjà entièrement été prises en compte pour les nouveaux contrats fixes. En outre, les tarifs variables pour les nouveaux contrats sont déjà devenus nettement plus chers. Avec une consommation moyenne de gaz naturel, vous pouvez conclure le contrat le plus avantageux au tarif de 977,92 euros, par rapport à 1.149,09 euros pour la formule tarifaire fixe la plus avantageuse.

 

Compte tenu des mouvements considérables sur le marché de l’énergie, il est difficile de déterminer dans quel sens les prix du marché évolueront. Quoi qu’il en soit, il est crucial de suivre l’évolution du marché. Quel que soit votre choix (contrat à prix fixe ou variable, contrat à durée déterminée ou indéterminée), vous pouvez toujours changer de produit gratuitement à condition de respecter le délai de préavis de 4 semaines. En consultant un site de comparaison de l’énergie tel que Monenergie.be, vous obtiendrez immédiatement un aperçu des tarifs appliqués par les différents fournisseurs d’énergie. Suite à la lutte concurrentielle et aux réductions de bienvenue intéressantes, vous pourrez facilement économiser plusieurs dizaines (voire centaines) d’euros.

Tuyau: Vérifiez ici quel fournisseur propose le contrat le plus avantageux en fonction de votre habitation et budget.