Réévaluer votre facture d’énergie en décembre

3 min
Réévaluer votre facture d’énergie en décembre
  • 26.11.2020

Analysez-vous aussi toutes vos affaires financières au mois de décembre? De nombreuses personnes semblent attendre la fin de l’année pour prendre certaines décisions financières (par exemple pour changer de banque ou de fournisseur Internet). Sur le marché de l’énergie également, de nombreux changements de fournisseur ont lieu au mois de décembre. Monenergie.be a analysé comment vous pouvez en profiter pour réduire votre facture d’énergie.

L’année dernière, le mois de janvier a été le deuxième mois le plus populaire auprès des ménages pour changer de fournisseur d’énergie. En outre, en décembre, le nombre de transferts était également plus élevé que durant les mois d’automne précédents. Une raison évidente explique le fait que les Belges utilisent la période de fin d’année pour analyser leurs factures annuelles. En effet, ‘économiser davantage’ fait tout simplement partie de la liste traditionnelle des bonnes intentions.

Les contrats de gaz naturel: plus de 600 euros de différence

Une raison supplémentaire: bien que vous puissiez choisir librement la date de début, de nombreux contrats énergétiques prennent effet au 1er janvier. L’année suivante, le fournisseur d’énergie notifiera ses clients au moins 1 mois à l’avance au sujet de la reconduction tacite de leur contrat. A cet effet, il devra leur proposer l’équivalent le plus avantageux de leur contrat existant, mais il pourra modifier ses prix dans ce contexte. Ces nouvelles conditions pourraient donc différer de celles du contrat existant.

Tout ceci signifie donc que vous avez intérêt à vérifier si votre nouveau contrat est bel et bien le plus avantageux sur le marché. Vous pourriez peut-être trouver une alternative moins chère auprès d’un autre fournisseur. Pour vous donner une idée: sur base d’un échantillon effectué via le comparateur de prix Monenergie.be, nous avons déduit que le contrat d’électricité le plus avantageux (pour une consommation moyenne) coûte actuellement 350 euros en moins que le contrat le plus cher. Pour le gaz naturel, cette différence s’élève même à plus de 600 euros.

L’hiver versus la crise liée au coronavirus

L’effet hivernal joue également un rôle limité. Chaque fournisseur d’énergie affiche ses prix sur base annuelle. Bien que ces tarifs tiennent automatiquement compte des facteurs saisonniers, les prix augmentent légèrement en plein hiver, en général. Par conséquent, ceux qui changeront de fournisseur durant les semaines à venir, anticiperont cette éventuelle augmentation des prix.

Suite à la crise liée au coronavirus et la plus faible demande énergétique qui y est associée, les prix sont restés inférieurs à leur niveau normal pendant quasiment toute l’année. Il est difficile d’estimer si cette tendance se poursuivra en 2021. Les augmentations de prix – quoique modestes – sur le marché de gros indiquent que cette évolution pourrait bientôt toucher à sa fin.

Pour ceux qui ont conclu un contrat énergétique variable, les adaptations de prix s’effectuent sur base mensuelle ou trimestrielle. En vue de la fin de l’année, dans de nombreux cas, il y aura donc une correction à la hausse ou à la baisse, basée sur les prix du marché. Vous avez également intérêt à vérifier si ces nouveaux tarifs répondent à vos attentes et à celles du marché.