TotalEnergies facturera également des frais aux prosumers disposant d’un compteur inverseur

TotalEnergies facturera également des frais aux prosumers disposant d’un compteur inverseur
  • 07.11.2022
  • Kurt Deman
  • 2 min

TotalEnergies facturera des frais supplémentaires aux propriétaires de panneaux solaires et d’un compteur analogique. On peut déduire ceci des fiches tarifaires les plus récentes. Ainsi, ce fournisseur d’énergie suit l’exemple de Mega et d’Octa+. Pour une installation moyenne, les frais s’élèveront à 20 euros par mois (ou 240 euros par an). Ces frais seront facturés à partir du 1er avril 2023 pour les nouveaux contrats et les renouvellements de contrats.

Les fournisseurs d’énergie introduiront ces frais supplémentaires afin de compenser les frais de déséquilibre qu’ils doivent payer à Elia (le gestionnaire du réseau à haute tension) pour rétablir le déséquilibre sur le réseau. Ce déséquilibre a lieu parce que les propriétaires de panneaux solaires mettent parfois de l’énergie solaire excédentaire sur le réseau, mais prennent également de l’énergie du réseau lorsque le soleil ne brille pas.

 

Jusqu’à 508,80 euros sur base annuelle

Les fournisseurs d’énergie factureront ces frais supplémentaires sur base de la capacité du convertisseur des prosumers. Le gestionnaire de réseau appliquera le même paramètre pour déterminer le tarif prosumer.

 

Fournisseur d’énergie TotalEnergies Mega Octa+
Frais par kVA de capacité du convertisseur 5 euros 7 euros 10,60 euros
Frais mensuels liés à l’installation de 4 kVA 20 euros 28 euros 42,40 euros
Frais mensuels liés à l’installation de 4 kVA 240 euros 336 euros 508,80 euros

 

A part ces frais supplémentaires, tous les propriétaires de panneaux solaires devront également payer le tarif prosumer au gestionnaire de réseau, ce qui correspondra à une moyenne annuelle de 280 euros pour un convertisseur de 4 kVA. TotalEnergies facturera ces frais supplémentaires à partir du 1er avril 2023. Toutefois, ces derniers mois, Mega a réduit ces frais supplémentaires de 15 à 7 euros par kVA de capacité du convertisseur.

Bien entendu, il n’est pas exclu que d’autres acteurs suivent cet exemple quoique les porte-parole d’Eneco et d’Engie aient déclaré que ces 2 fournisseurs d’énergie n’envisagent pas de facturer de tels frais.