Voici les fluctuations des prix de l’énergie au cours des 2 dernières années

Voici les fluctuations des prix de l’énergie au cours des 2 dernières années
  • 21.01.2022
  • Kurt Deman
  • 4 min

Les choses peuvent changer: au printemps 2020, tous les médias mettaient en exergue les prix de l’énergie historiquement bas suite au premier confinement. Moins de 2 ans plus tard, les factures d’électricité et de gaz naturel n’ont encore jamais été aussi élevées! Ci-dessous, Monenergie.be a créé un aperçu des mouvements fort volatils sur le marché de l’énergie.

 

Des prix ​​planchers au printemps 2020

Retour en arrière vers le printemps 2020. Après un hiver doux et suite à la baisse des activités industrielles durant la crise liée au coronavirus, les prix de l’énergie avaient chuté de manière spectaculaire. Les chiffres du Régulateur de l’énergie CREG ont démontré que les prix de l’électricité avaient atteint leur niveau le plus bas en mai 2020. Jadis, les ménages payaient en moyenne 843,55 euros sur base annuelle pour leur électricité. Le niveau plancher du gaz naturel a été atteint quelques mois plus tard. Au mois d’août 2020 – il y a donc à peine un an et demi –, la facture annuelle moyenne s’élevait à 970,83 euros.

 

Une hausse progressive

Une fois le premier confinement terminé, la production industrielle et – par conséquent – la demande énergétique se sont redressées. Toutefois, l’impact sur la facture d’électricité est resté limité au début. En juin 2021, les consommateurs devaient payer en moyenne 988,58 euros sur base annuelle pour leur électricité. A ce moment-là, ce montant se situait environ au même niveau que celui atteint juste avant le début de la crise liée au coronavirus dans notre pays.

En ce qui concerne le gaz naturel, la hausse des prix s’est manifestée plus rapidement et radicalement. En juillet 2021, les consommateurs devaient déjà payer 1.641,75 euros. La facture annuelle moyenne avait déjà largement dépassé son niveau d’avant la crise, quoique la grande explosion des prix du gaz naturel dût encore suivre…

 

L’explosion des prix durant l’automne 2021

Surtout sous l’influence de l’approvisionnement incertain en provenance de la Russie et des droits d’émission de CO2 de plus en plus chers, le prix de l’électricité a à nouveau augmenté de plus de 450 euros entre les mois de juin et de décembre, quoique cette augmentation soit négligeable par rapport à celle de la facture de gaz naturel annuelle, qui a presque doublé en 6 mois. Il y a un écart de 620,98 euros (soit plus de 74%) entre la facture annuelle moyenne la plus chère et la facture annuelle moyenne la moins chère de ces 2 dernières années. En ce qui concerne le gaz naturel, la différence s’élève même à 1.960,38 euros (soit +202%)!

 

Pas encore d’amélioration en vue

En analysant les tarifs que les fournisseurs d’énergie affichent aujourd’hui, nous devons constater que les perspectives ne sont pas favorables. Quasiment tous les fournisseurs ne proposent plus que des contrats à tarif variable pour les renouvellements et les nouveaux clients. Une simulation effectuée à l’aide du comparateur de prix Monenergie.be nous apprend que vous devez déjà payer 3.800 euros sur base annuelle pour le gaz naturel actuellement. Les prix de l’électricité ont continué d’augmenter, pour atteindre le montant d’environ 1.800 euros, quoiqu’il puisse également y avoir des différences de prix considérables entre les fournisseurs.

 

Que devriez-vous entreprendre?

Si vous disposez encore d’un contrat fixe actuellement, mieux vaut ne rien faire. Si votre contrat prend fin bientôt, vous devrez choisir entre les quelques contrats à tarif fixe encore disponibles sur le marché ou opter pour un tarif variable. Si vous optez pour un tarif variable, il faut espérer que les prix du marché baisseront à nouveau bientôt. Dans ce cas, le prix que vous payez, sera réduit automatiquement. Ce ne sera pas le cas avec un contrat fixe. Cependant, tous les consommateurs peuvent toujours conclure un nouveau contrat auprès d’un autre fournisseur selon les tarifs en vigueur, à condition de respecter le délai de transfert légal, qui s’élève à 1 mois.

Tuyau: Comparez ici les tarifs actuels des différents fournisseurs d’énergie.